RetroMemory #1 – Starwing

Vous parler de StarFox (Starwing chez nous, la faute à un Starfox sorti en 1983 sur Atari 2600) c’est vous conter l’une de mes meilleures sensations de joueurs.

Starwing

A 14 ans, moi qui possédais une Megadrive je me souviens lire et relire son test dans un magazine (Consoles+ ci-dessous reproduit) et immédiatement implorer mes parents de revendre ma Sega (c’était un cadeau … pas facile à convaincre). La raison ? Il me fallait Starfox. Ca tourne sur Super Nes ? Ok, je veux une Super Nes … . Quelques semaines plus tard, me voilà l’heureux possesseur d’une Super Nintendo avec Street Fighter II et Starwing !!!

Retroblog - Starfox

Petit, il y avait deux trucs que j’adorais plus que tout : Star Wars et les Lego. Du coup, je reproduisais des X-Wing et des Tie Fighters en lego (et oui, je n’avais pas beaucoup d’amis …). Avec Starwing, j’avais enfin l’impression de le piloter le X-Wings (qui était en fait un Air-Wing).

Quand j’y repense, ce jeu était vraiment extra. Ce shoot spatial, sorti en 1994 nous faisait littéralement rentrer (et très tôt finalement) dans l’ère de la 3D. Bien qu’aujourd’hui ses quelques polygones affichés nous apparaissent pour le moins rudimentaires, pour y avoir rejouer en préparation de ce post, je me suis surpris à ne pas lâcher la manette avant un moment, preuve de ses extraordinaires qualités.

Avec sa puce accélératrice la « Super FX » développée par le studio Argaunaut et intégrée à la cartouche, la Super Nintendo pouvait en même temps gérer la 2D et la 3D, le tout (quasiment) sans ralentissements et avec des sprites conséquents !

Avec ses décors à tomber et sa musique typée « Space Opera » ce jeu est une pépite, toute console confondue. Pleine de surprise, cette cartouche bénéficie toujours aujourd’hui d’une grande rejouabilité (trou noir, warp zone, …)

Action frénétique et difficulté dosée, ennemis nombreux et variés, boss gigantesques et bruitages excellents, liberté de mouvement et maniabilité au top, Starwing demeure un jeu à part qui mérite une place d’honneur dans nos cœurs de (retro)gamers.

Cherchant à me replonger dans mes lectures adolescentes, j’ai consulté la fabuleuse base constituée pour nous, les nostalo-retrogamers, par les équipes de abandonware (magazines et vidéos). Un très bon article leur est d’ailleurs consacré dans le premier numéro de Pix’N Love.

Du coup, j’ai retrouvé l’article de Consoles + lu et relu à l’époque, ainsi que … le test Télévisator 2 de StarFox !

Au passage, j’ai cru comprendre que nous devrions retrouver Cyril Drevet sur Game Blog. Il devrait animer une émission avec AHL (le bon vieux temps quoi).

Pour finir, sachez que StarFox 2 quasi terminé a finalement été abandonné (au profit de Lylat Wars sur N64). Une version partiellement débugée peut facilement être dénichée. Certains auraient même des versions cartouches !

7 réflexions au sujet de « RetroMemory #1 – Starwing »

  1. Ce jeu est le JEU 3D de la Super Nes. Il restera une énorme référence.

    Les débuts de la 3D sur SNES était prometteur, je trouve. Dommage que Starwing ait été un des seuls jeux 3D à pousser la machine dans ses retranchements.

  2. Ca fait plaisir, j’ai trouvé ce week end dans un vide grenier Starwing pour 1 euro !

    Par contre, la mauvaise surprise en rentrant : ma manette Snes ne marche plus. Enfin si, elle marche sauf le bouton bas de la flèche directionnelle. Autant dire que je ne peux pas jouer à Starwing !

  3. Hum … dommage. Ma manette n’est pas no plus en très bon état. J’en recherche une depuis mais les particuliers les vendent 15 euros en moyenne ! Je te mail si je vois un pad correct et abordable 😉

  4. Ping : RetroBlog » RetroMemory #2 – Silpheed

  5. Ping : RetroBlog » RetroMemory #3 – Les émissions TV de jeux vidéos

  6. Sur que le soft est de qualité, et en plus en 3D ! Mais par contre, au bout d’1 heure de jeu je me rappelle que mon frère et moi on commençait à avoir mal aux yeux (quasiment à chialer devant l’écran). Peut-être s’agissait-il des prémices du refus du passage à la 3D ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.