Oldies #4 – SEGA Megadrive II + Mega-CD II

Bonjour à tous, chers amis Retrogamers,

Pour plus d’immersion (et de souvenirs) , je vous invite à lancer ce fichier audio tout en parcourant cet article consacré au Mega-CD de SEGA.

[powerpress]

Le Mega-CD, c’est l’accessoire de SEGA permettant à la firme d’étendre la durée de vie de sa Megadrive et de capitaliser l’engouement du public de l’époque pour le support CD, à l’image de ce que fit NEC avec l’extension CD-ROM de sa PC-Engine dès 1988.

Sorti en 1991 au Japon dans une première version à tiroir rappelant les premières platines CD-Audio de l’époque, il fut commercialisé aux Etats Unis sous le nom de SEGA CD et en France dans sa deuxième version, sous l’appellation de Mega-CD II dès septembre 1993.

C’est cette version que j’ai trouvée sur leboncoin.fr, accompagnée de sa Megadrive II au design assorti et de 7 jeux dont Road Avenger (livré en bundle avec la console), Sewer Shark et Ground Zero Texas.

Après avoir dénicher une splendide PC-Engine GT, c’est un deuxième rêve de gamin que je réalise avec ce Mega-CD, celui du môme de 13 ans qui jouait sur Megadrive et qui bavait sur les screenshots de Silpheed, Batman Returns et Night Trap.

Après m’être essayé avec beaucoup de plaisir aux fameuses vidéo interactives caractéristiques du support, mes impressions sont très bonnes. Bien que doté d’un lecteur simple vitesse, les temps de chargement du Mega-CD ne m’ont pas choqué (en même temps, les quantités de données à transférer ne sont pas celles d’un jeu récent …), la qualité des vidéos et le coté « séries Z » assumé de Sewer Shark et Ground Zero Texas m’ont même bien fait marrer !

Avec ses CD pouvant stocker 650 Mo de données, on est a priori bien loin des cartouches Megadrive de 4 à 8 Mo et pourtant, la révolution graphique et sonore annoncée par SEGA n’aura pas lieu …

On reprochera entre autre au support, son prix exorbitant de 2000 francs  (rappelons que ce n’était qu’un accessoire …), ainsi que le nombre restreint de couleurs affichables simultanément. Le Mega-CD disposait de la seule palette 32 couleurs de la Megadrive pour faire tourner ses jeux et ses vidéos ! Avec une Super Nintendo qui en affichera jusqu’à 256 pour moins cher, les joueurs (dont je fais partie) se détournèrent logiquement de l’accessoire.

Au final, outre ses vidéos (semi)interactives, rares seront les jeux propres au support qui auront marqué les joueurs, beaucoup des titres de la ludothèque Mega-CD se limitant  à de simples compilations ou de rapides adaptations CD des titres Megadrive, aux musiques et introductions retravaillées.

Pourtant, certains diront que les versions Mega-CD de Final Fight, The Terminator, ou bien encore Sonic n’ont pas d’équivalents …

Afin d’accentuer le plaisir procuré par ma trouvaille je me suis rué sur abandonware-magazines.org afin de retrouver le numéro spécial de Mega-Force acheté à l’occasion de la sortie du Mega-CD. Je l’ai trouvé, accompagné du CD-Audio composé des extraits sonores des jeux dispo à sa sortie (magazine et CD, une première en 1993 !), extraits que vous êtes normalement en train d’écouter…

8 réflexions au sujet de « Oldies #4 – SEGA Megadrive II + Mega-CD II »

  1. Alalal une mega CD ! Je rêve d’en trouver une par hasard dans un vide grenier à 10 euros !

    Au fait, tu n’as pas indiqué le prix d’achat de la bête ?

  2. Salut ! 80 euros le Mega CD, sa Megadrive et 7 jeux en bon état mais en loose. La côte est plutôt élevée pour le Mega-Cd et les vendeurs le savent ….
    Si tu es intéressé j’en ai trouvé un pour 60 euros avec 6 jeux megadrive et une megadrive pour 60 euros.

  3. Arf, cest sympa, mais mon projet actuel est de trouver une Saturn Jap (ou une Dreamcast).

    En plus, j’ai déjà une MG1 ! Je n’ai besoin que du Mega Cd 😉

    Ca serait sympa de faire une ptite photo de ta Mega Cd installée 😉

  4. Ping : RetroBlog » Paddle – Megadrive 6 boutons

  5. Ping : SEGA Saturn : Une étoile au firmament du jeu vidéo

  6. Ping : RetroBlog » Retroblog, un an déjà !!!

  7. Ping : RetroBlog » Achats – Jeux Megadrive et Mega CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.