Lecture – Alien, Genèse d’un Mythe

Autre cadeau du Père Noël, lequel a été orienté par mon papa ;-), que je viens malheureusement de terminer : Alien, la Genèse d’un Mythe.

Adaptation française de Alien Vault, livre de Ian Nathan, cet ouvrage est consacré au film Alien de Ridley Scott (Alien : Le Huitième Passager chez nous) sorti en 1979 et plus particulièrement au tournage de ce dernier. Vous remarquerez au passage que mes proches ont décidément bon goût !

Illustration du livre, – magnifique – de H.R. Giger

Sorte de « making-of » hyper documenté et rempli d’anecdotes, ce magnifique ouvrage de 175 pages soigne autant le fond que la forme. Là où mon papa a dû voir le beau livre, ornementation idéale pour l’une de mes étagères, j’ai de mon côté découvert une mine d’information sur un film majeur, véritable maître étalon du genre.

Ode aux travaux préparatoires de H.R. Giger, Ron Cobb ou Moebius (œuvres dans l’œuvre …) l’ouvrage regorge de photos, d’esquisses, de peintures et de reproductions. Concernant ces reproductions ou fac-similés, des pochettes sont insérées au sein desquelles le fan (que je suis) trouvera des extraits de storyboard, des posters d’illustrations ou de schémas techniques de très bonne qualité (dont le plan du Nostromo !!!), ready pour un encadrement !

Pour ceux qui souhaiteraient se réaliser un Nostromo …

Les dialogues, avec annotations de R. Scott – précieux –

Au-delà du matériel, je retiens la qualité de la narration, organisée par thèmes (La Naissance, Le Nostromo, L’Alien, Ripley, L’Héritage) ainsi que la richesse des informations rapportées, anecdotiques ou non.

Bolaji Badejo, kényan de 2,08 mètres; l’Alien est donc un homme

Coïncidence (vraiment ?), pile au moment où Ridley Scott nous tease sur son Prometheus, cet ouvrage revient non pas sur les développements de la franchise (Aliens et ses suites), mais essentiellement sur le background de l’histoire, particulièrement travaillé à l’époque pour orienter la préparation des acteurs et surtout, donner corps aux fantastiques décors crées par Cobb et Giger.

On trouvera donc dans cet ouvrage, au fil des documents présentés, quantité de pistes pour mieux cerner cette mythologie extraterrestre, fruit des travaux de Dan O’Bannon, H.R. Giger et Ridley Scott (Que sont ces Aliens ? Qui est le Space Jockey ? Qu’est-ce qui les relie ?).

C’est la version de H.R. Giger du vaisseau qui sera choisie pour Alien … et Prometheus

Je ne veux pas m’étendre sur les anecdotes apprises au fil de ma lecture, je vous invite à les découvrir, quoique … : Saviez-vous que R2D2 (ou du moins, une partie de ce dernier …) fait une apparition dans le métrage ?

De quoi refaire la déco

Ce livre m’a passionné. Amoureux de l’objet cinématographique, je me suis délecté en le renvoyant à l’aune des informations glanées dans cet ouvrage (d’ailleurs sa récente réédition Blu-ray est juste incroyable de définition).

Film fascinant, mature, crédible, horrible, intemporel et artistiquement incroyable, si vous aimez Alien, impossible de ne pas dévorer ce bouquin.

Premières projections … le coup du chestbuster fait son petit effet !

Le facehugger selon Giger (toujours …) il avait un oeil – abandonné –

Anecdote – terrible -, c’est un vrai crâne humain qu’intègre le costume de l’Alien !!!

A ce titre, si vous ce genre d’ouvrage vous tente et que l’univers « biomécanique » de H.R Giger et son Necronomicon vous interpelle, je vous invite à jeter un œil à www HR Giger com édité chez Taschen.

Attention, la personnalité du monsieur et ses oeuvres sont … hum … spéciales

Voilà pour ce superbe cadeau (un de plus !) qui fleure bon la magie de Noël, et surtout n’oubliez pas: dans l’espace, personne ne vous entend crier.

Surprise !

8 réflexions au sujet de « Lecture – Alien, Genèse d’un Mythe »

  1. Je ne connaissais pas cet ouvrage qui semble au moins aussi complet et intéressant que les incroyables making of/bonus des coffrets quadrilogie DVD & Blurays.

    C’est marrant ça me rappelle quand j’étais au Lycée (spécialité littérature/Arts Plastiques) et que je m’étais acheté chez Taschen l’ouvrage sur Giger (récap de son oeuvre en passant par le ciné: Dune Poltergeist 2, Alien, etc.), ma mère était tombé dessus et m’avait pris pour un pervers déviant (et autres qualificatifs pour un type pas trop normal). Je crois que j’aurais eu moins honte si ma mère était tombé sur les Newlooks ou VHS enregistrées sur Canal+ que je cachais dans ma chambre. 😉

  2. Ce que tu as ressenti avec ta mère, je le vis parfois avec ma compagne ! Elle s’interroge souvent … c’est tout le piquant de la vie de couple.

    Giger est barré, mais il fait naître chez l’observateur un truc bizarre. Ses réalisations (pour celles que je connais) sont aussi repoussantes qu’attirantes. La chair, le sex, les machines. Lui, Francis Bacon ou Clive Barker ont ce même « truc ».

    Le bouquin parle effectivement de ses travaux pour Dune (version Jodorowsky). Sans ces travaux, il n’y aurait pas eu ce dernier sur Alien. Le scénariste O’Bannon avait aussi bossé sur Dune et … avait été marqué par Giger.

  3. C’est vrai que Giger est timbré, mais c’est parait il indissociable du génie, enfin ça parait logique quand on est le père de la biomécanique. Tiens ça me donne envie de refaire Darkseed, 3 disquettes bien glauques et flippantes pour l’époque (je l’avais fait sur Amiga).

  4. Folie, génie, difficile de démêler tout ça. Je ne connaissais pas non plus cet ouvrage qui a l’air extrêmement complet. En attendant le Prometheus de Ridley Scott, de la bonne lecture en perspective.
    C’est vrai que le monde de Giger interpelle mais sans ce côté glauque, je ne suis pas certain qu’on aurait eu une saga Alien aussi flippante.

  5. @Angu: Le livre est excellent mais attention il ne s’interesse qu’au seul Alien de Ridley Scott. Ses suites sont à peine évoquées.

  6. C’est marrant, j’ai fait l’acquisition il y a peu de l’excellent « Terminator – Anatomie d’un mythe » de Ian Nathan, ça m’a rappelé qu’il avait également écrit l’ouvrage « Alien – Genèse d’un mythe », je le cherche sur internet et tombe sur ton blog (ne me rappelant plus que j’y avais posté quelques commentaires). 😉

    Bref, il est vachement cher maintenant, le meilleur prix que j’ai trouvé est à 128,00€ (ça peut aller jusqu’au double), je suis à 2 doigts de craquer mais je tempère mes ardeurs, l’aurais-tu vu moins cher quelque part?

  7. A neocalimero .Salut, si tu veux ce livre sans trop te ruiner, il faut que tu ailles sur renaud-bray.com. Il est a 79.95 $ canadien soit environ 54 euros sans frais de port mais qui ne sont pas excessifs. Je l’ai pris la bas, ils sont tres serieux et livre au top.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.