Coup de gueule – Abiker, Wizman & le Jeu Vidéo: mépris et suffisance

Coup de gueule donc. Une première en ce qui me concerne mais j’avoue être tombé de haut à la vue de ce rapide sujet consacré aux Jeux vidéo diffusé sur Canal+ le 05 novembre dernier dans La Nouvelle Edition, sujet pour lequel étaient invités Sébastien Abdelhamid et Kayane.

Avant de lire la suite, et pour ceux qui ne l’auraient pas vu, je vous invite à prendre (à perdre ?) quelques minutes …

… Déprimant non ? Mais en même temps, on a l’habitude de ce genre de traitement en TV et puis ce n’est que du jeux vidéo, du divertissement, pas un sujet particulièrement controversé ou pour lequel il serait nécessaire de crier au scandale lorsque ce dernier est déconsidéré.

Pourtant, ce type de traitement «grand public» plein du dédain qu’il est de bon ton d’arborer lorsque l’on est chroniqueur TV et à plus forte raison, chroniqueur d’une chaîne à forte audience, n’est de mon point de vue pas acceptable de la part d’un Ariel Wizman ou d’un David Abiker.

Observateur avisé des courants sociétaux et des médias, David Abiker est brillant, souvent passionnant à lire et écouter (je ne regarde plus la TV … à raison). Il est de ceux qui «me parlent» sur beaucoup de sujet. D’une certaine façon, et même si je connais moins ce dernier, Ariel Wizman est une personnalité intelligente et cultivée, à priori ouverte et réceptive aux courants qui l’entourent.

Et pourtant, pourtant … Comment ces derniers, sensés apporter en leur qualité de chroniqueur, un regard avisé et pédagogue sur leur environnement peuvent-ils à ce point se montrer aussi condescendant sur un tel sujet ?

Quelle tristesse en 2012 d’avoir à faire à autant de poncifs sur le Jeu Vidéo. Ariel Wizman et David Abiker s’adressent au grand public et à ce titre, leur job est de décrypter, démystifier et faire comprendre. David Abiker demanderai t’il à un pianiste comment faire pour ne pas se tromper de touches, celles d’un piano se ressemblant toutes ? Non mais franchement ! Ce qui est terrible, c’est que le reportage préambule à l’interview des invités était convenable !

Inviter Kayane sur ce plateau, belle, jeune, intelligente et étudiante, championne du monde (féminine !) d’un sport réputé masculin pour lui poser des questions de ce niveau, c’est irrespectueux. Cette demoiselle, parfaite incarnation du joueur contemporain, bien dans sa peau, équilibré et vif d’esprit, à des années lumières de l’écervelé dépeint habituellement en TV, avait certainement de quoi approfondir le sujet !

Votre travail est bâclé messieurs, le téléspectateur de Canal+ n’aura donc rien appris de plus que devant Télématin et pourtant vous êtes sensés être «éclairés», et c’est bien cela qui m’écoeure !

Sébastien Abdelhamid s’est bien (dé)battu mais rien y fera. Le traitement du sujet est à l’image des clichés habituels (La question sur le «sentiment de vide» du joueur, franchement !) . Quand je pense à Ariel Wizman (musicien !) plein de morgue, qui apparait dubitatif sur la qualité de la musique dans les Jeux Vidéo … C’est à pleurer.

Non, je ne comprends pas. En 2003, Mouloud Achour (plutôt ouvert sur la question Jeu Vidéo) a proposé à Ariel Wizman l’idée d’un documentaire sur le Jeu Vidéo. Commenté et à priori co-produit par ce dernier, le documentaire «Game Over» est à l’exact opposé de ce que cette chronique nous a infligé. Regarder le, il est même particulièrement intéressant (voir le retour du médecin sur Ico).

Comment ne pas conseiller à Ariel Wizman de visionner une nouvelle fois ce sur quoi il a travaillé il y a près de 10 ans …

8 réflexions au sujet de « Coup de gueule – Abiker, Wizman & le Jeu Vidéo: mépris et suffisance »

  1. Rien à ajouter quand au contenu affligeant de ce « truc » télévisuel. Je suis comme toi, à ne pas regarder la télévision, je n’en ai pas, et je ne le regrette pas. En plus de faire des économies (achat de la tv et impôt audiovisuelle) ça me permet de ne pas avoir à subir ce genre de merde.
    Le pire c’est que les autres sujets où nous sommes profanes, les chroniqueurs doivent être tout autant à côté de la plaque.
    « Vive la télévision, débranchez vos cerveaux et admirez la boîte pleine de culture !! »

  2. 100% d’accord avec toi. Quand en plus les invités font une parfaite prestation, ils sont quand même mis à mal par des questions orientant une réponse qui alimentera polémique et clichés sur le jeu vidéo (encore). C’est dingue, on a l’impression que les invités sont coupables de quelquechose. Lemoine qui insiste sur l’aspect agressivité en s’adressant à Kayane, et Wizman (à ma grande surprise et mon grand désarroi) qui fanfaronne en disant que la musique du jeu vidéo est nulle… sait-il qu’elle a évolué depuis l’ère 8bits? lui qui a bossé sur Radio Nova et se fait porte parole quotidiennement de la musique de bon goût en chroniquant un artiste/groupe pendant la météo de 12H45…

    Affligeant, et surtout pour Sébastien H. qui travaille dans le même groupe de la chaîne cryptée…

  3. Peu étonnant ce type de réactions de personnes qui n’ont des jeux vidéo qu’une image de puceaux boutonneux asociaux et voués à devenir des tueurs en série… Consternant de bêtise crasse, de rejet d’un art multidisciplinaire dans lequel, pourtant, la France excelle (faut-il rappeler qui a fondé Ubisoft , entreprise au chiffre d’affaire supérieur au milliard d’euros ?). On se croirait au début des années 80 quand les premières consoles japonaises débarquaient chez nous.
    Je ne suis pas étonné de la stupidité d’Ariel Wizman dont j’ai une estime toute relative. Tellement navrant pour Sébastien Abdelhamid qui défend notre passion comme il peut en l’extirpant des poncifs de la bienpensance ou comme tu l’écris pour Kayane, réduite à une « joueuse de Street Fighter ». Dans notre malheur, cela reste une émission médiocre avec des chroniqueurs qui sont là pour cachetonner plus que construire un débat constructif. Bref…. je pourrais en écrire des tartines -_-‘

  4. Rien de bien surprenant ce n’est d’ailleurs pas la première fois que ces « chroniqueurs » posent des questions aussi banale et catégorisé à des intervenants du jeu vidéo. Ça évolue mais ce n’est pas encore ça.

    Ce que je retiens de ce reportage c’est la dernière phrase d’Ariel Wizman: « la musique ça s’est amélioré mais c’est encore un peu… »
    Et en face Sebastien Abdelhamid qui ne dit rien. Bordel mais on me pose une affirmation comme celle-ci, j’explose. La musique du JV regorge de pépites, au même niveau que le cinéma mais pour ça faut prendre le temps de se renseigner et s’en donner la peine.

    Ce que je déplore le plus, au final, c’est que personne ne défend vraiment ce média. Les questions sont tellement débiles, pourtant personne en face d’Ariel n’ose lui dire clairement qu’il est à côté de la plaque. Quand il demande à Kayane si elle est obligé de jouer à certains jeux car sponsorisé et que celle-ci répond limite à côté du truc… Bordel mais bien sûr que non elle n’est pas obligé, c’est une passion, un loisir, mais oui elle est semi-pro donc doit tout de même s’entrainer. Est-ce qu’un champion de football ça l’empêche de faire un tennis de temps en temps ? Non. Et bien là c’est pareil mais apparemment sur le jeu vidéo on aime bien prendre les représentants de ce média pour des cons ou pour des attardés mentaux, au choix.

    Je reconnais aussi que la plupart des intervenants ne sont pas non plus super à l’aise sur un plateau de télévision et ça se comprend. Cela se voit, Kayane n’est pas super à l’aise et malheureusement les chroniqueurs le sentent. Enfin, c’est comme ça que je l’ai ressenti.

    Enfin bref, surement un coup d’épée dans l’eau mais des questions/affirmations aussi tordues et qui ressortent à chaque fois, ça irrite.

  5. J’aime bien Wizman pour son look mais ça s’arrête là.

    C’est pas un monstre d’intelligence mais il en fait pas des tonnes contrairement à Abiker et son insupportable arrogance quotidienne.

    La vidéo a coupé plusieurs moments (on passe à la fibre…) mais je n’ai rien entendu de vraiment choquant si ce n’est un degré de niaiseries auquel on a le droit assez souvent.

    Je fais pas partie du fanclub de Kayane (en réalité je m’en fiche même si elle réalise de très belles performances) mais faut bien reconnaître qu’une personne aussi censée, mature et propre sur soi même en guise d’ambassadrice de la scène gaming française est un plus.

    L’image qu’elle véhicule est idéale mais y’aura toujours des cons à l’esprit étroit pour essayer de la ternir.

  6. je signale une nouvelle attaque d’ariel wizman sur les gamers aujourd’hui sur canal+ vers 13h45 dans la nouvelle édition. Attaque beaucoup plus violente que le ‘sentiment de vide’ et la perte d’identité.
    On avait eu une pause de quelques années ou on avait arrêté d’accuser les jeux vidéo de créer des tueurs en série. C’est reparti avec des trucs du genre ‘les gamers vivent leurs fantasmes de viol par l’intermédiaire des jeux vidéos’. Pourquoi la société bien pensante se sent elles tellement menacées par les jeux ?

  7. je découvre qu’ariel wizman s’attaque au monde des jeux vidéos tous les 2 ans à la meme époque
    Le 3/12/10, les gamers sont des associaux.
    http://www.gameblog.fr/blogs/monsieurlongetron/p_19419_reportage-de-canal-marcus-vs-ariel-wizman

    Le 5/11/12, on a des truc du genre ‘vous vous rappelez qui vous etes après avoir joué’ ou ‘les musiques sont nulles’. Un vrai petit juge
    http://kayane.fr/2012/11/05/kayane-invitee-sur-canal/

    Le 21/10/14 nous sommes des violeurs en puissance.
    http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/c-la-nouvelle-edition/pid6850-la-nouvelle-edition.html?vid=1151806

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.