Bigger, Badder, Better !!!

Vous allez vous foutre de moi, mais mon premier contact « physique » avec la Neo Geo AES, c’était au Retro Game Day de cette année ! Et depuis, cette console me hante …

Vous qui l’avez approché, vous qui en possédez une, vous savez de quoi je parle. Ce n’est pas (ou plus) une histoire de puissance, nos PS3 ou nos 360 lui sont bien évidemment supérieures, nos PC émulent  à la perfection ses cartouches et concernant ces dernières, les versions MVS plus abordables moyennant l’acquisition d’un Supergun, offrent un rendu équivalent. Pourtant, le fait de voir cette merveille de sobriété (quelle classe ce système) dotée de sa gigantesque cartouche m’a retourné la tête.

Point de retrogaming sans son graal. Amoureux du hardware, j’ai réalisé qu’avec cette console, c’était moins le jeu qui me touchait que la machine qui le faisait tourner.

Si vous avez 30 ans et que vous achetiez la presse spécialisée au début des années 90, impossible de ne pas avoir rêver posséder cette machine ! On avait tous un copain qui avait un pote dont le père du cousin avait un jour ramené la console dans son salon … et on l’enviait, put*** ce qu’on l’enviait !

Alors que l’on jouait sur NES, Master SystemMegadrive ou Super NES avec un pad dans la main, certains jouaient, manette sur les genoux, avec l’équivalent de mon PEL !

Cette machine c’était du rêve les amis et d’une certaine manière ça l’est toujours … sauf que cette fois-ci, plus besoin de l’accord (et du portefeuille) de ses parents, il suffit juste de ne pas passer la transaction sur son compte joint 😉

Dans ma « wishlist » de gamin elle était ex aequo avec la PC Engine GT. Depuis, j’ai rajouté plein d’autres trucs dont une Nec Duo RX

Bref, déballage en règle de cette belle pièce et du Samurai Shodown qui l’accompagne dès son arrivée du Japon.

Achat – PS Move Sharp Shooter (PS3)

Et voilà, comme prévu, j’ai abandonné le Playstation Move Shooting Attachement au profit d’un Playstation Move Sharp Shooter de conception radicalement différente, et qui améliore grandement l’expérience de jeu sur Killzone 3. Bon ok, en même temps, c’était pas dur, le Shooting Attachement n’était pas fait pour …

Voici donc la bête, relativement imposante et plutôt lourde une fois équipée du PS Move et de son Navigation Controller, toute de rouge vêtue (ok, ça pique un peu les yeux …), prête à dézinguer du Helghast.

Bon, je ne vais pas vous refaire le descriptif complet de l’accessoire, d’autres s’en sont chargés de façon admirable dès sa sortie ici ou , et je les en remercie.

Principale différence avec le gun, ici le PS Move est intégralement géré par l’accessoire qui en est le prolongement. La gachette n’est plus mécanique et elle n’actionne donc plus la touche T du PS Move. Ce dernier se connecte via son interface Mini USB sur le Sharp Shooter qui redistribue les boutons selon les emplacements choisis sur le fusil. C’est efficace et celà renforce l’immersion sur Killzone 3. Ici l’ergonomie est parfaite, la course très rapide de la gâchette me rappel le gun dédié à House of the Dead 3 sur Xbox .

Passé le temps d’adaptation nécessaire à la visée pendant les déplacements, le jeu devient naturel et extrêmement prenant. A tel point que je regrette que l’arme affichée à l’écran ne disparaisse pas pendant le jeu au Sharp Shooter. L’effet d’immersion est garantie, et l’on se prend à jouer l’arme contre la joue à un oeil fermé !

Détails sympathiques, la prise côté Navigation Controller peut être ramené d’arrière en avant, à la façon d’un fusil à pompe et le bouton RL (reload) placé en dessous du chargeur est idéal pour simuler un rechargement.

Pour avoir passé ma soirée d’hier dessus, ou plutôt avec …, je ne peux que vous le recommander, même si la « replay value » d’un tel accessoire est à bien prendre en compte. Je l’ai trouvé d’occaz pour 25 euros , mais il faut facilement allonger le double pour l’acquérir neuf, sans compter qu’il est au préalable indispensable de disposer de tout le reste (PS Move, Navigation Controller, PS Eye, … PS3 et Killzone 3 !). Je relativise d’autant plus qu’ apparemment, Dead Space Extraction et Time Crisis n’utilisent pas les spécificités de cet accessoire (le Playstation Move Shooting Attachement suffirait), il ne resterait donc que Socom 4 pour tirer pleinement partie du fusil. L’ami Dentifritz m’a rencardé sur la sortie prochaine de House of the Dead Overkill sur PS3. J’espère que ce dernier travaillera la jouabilité avec cet accessoire.

Bon, terminons sur cette vidéo de présentation de l’accessoire par l’un des membres de Guerilla Games (et créateur de Killzone), laquelle finira à coup sûr de vous convaincre 😉

Ah, j’oubliais … la version US, plus jolie et avec stickers, est à moins de 40 euros FDPI sur Axelmusic.

Achat – Set PS Move (PS3)

Toujours en plein dans l’actu (hihi !), j’ai finalement cédé. Après avoir essayé le PS Move chez un ami, j’ai cherché à m’en dégotté un mais refusant de le payer plein pot, j’ai mis un peu de temps pour l’acquérir.

J’ai trouvé d’occaz certes, mais en parfait état, le pack PS Move et un Navigation Controller pour moins de 50 euros.

Bon, après avoir tester le bidule avec la démo d’Echochrome 2 et celle d’Eye Pet Move Edition (ma fille a un peu flippé avec ce dernier titre 🙁 ), j’ai lancé Killzone 3 pour l’essayer au Move.

Et bien … c’est excellent ! Le PS Move renforce vraiment l’immersion. Avec le système de lock automatique, le jeu se casualise mais devient du coup, plus typé arcade. Parfait pour des parties courtes. On redecouvre le jeu, à la façon d’un rail shooter où l’on serait libre de se déplacer là où on le souhaite (enfin, tout est relatif …).

Convaincu par le gameplay au move, je me suis procuré le Playstation Move Shooting Attachement (ouch !). Le gun quoi ! Enfin, l’adaptateur … Vendu 15 euros, ce dernier est bien fini, mais la gâchette est très désagréable. Sa course est trop longue, la faute au mécanisme qui actionne le trigger du PS Move. L’accessoire est d’autant plus décevant qu’il est inutile sur Killzone 3. Il faut en effet appuyer sur le bouton Move pendant la partie, pour s’accroupir notamment, et lorsqu’on manipule le gun et le navigation controller, la manœuvre est impossible !

Exit donc cet accessoire dès demain, j’ai trouvé un Sharp Shooter, accessoire dédié à Killzone 3, qui devrait gommer les défauts précités.

Voilà, j’immortalise donc ce Playstation Move Shooting Attachement, lequel regagnera son rayonnage dans quelques heures au profit d’un bien meilleur accessoire (j’espère …).

A bientôt pour la suite 😉

Brocante – SEGA Saturn & Support PS1

Avec le beau temps reviennent les brocantes. Ah les joies du « levé tôt » pour fouiner dans les cartons des exposants …

Faute de temps, j’ai raté toutes celles qui m’intéressaient. Mais si tu ne viens pas à la brocante, la brocante viendra à toi ! Ce dimanche, c’était à 100 mètres de chez moi que se déroulait ce nouvel étalage de K7 audio, de VHS, de porcelaines fendues, de jouets cramoisis et autres vieilleries inlassablement exposées d’années en années.

Bref, cette fois-ci pas d’excuses, je vais « au pain » à pied et emporte mon sac à dos, au cas ou …

Bingo ! Délesté de 6 euros au total, j’ai péché ce support pour jeux PS1 (j’en avais un fut un temps), pas forcement utile mais bon :-).

Et puis il y a eu cette bonne surprise, dégottée au fond d’une grosse boite pleine de câbles: Une Saturn PAL deuxième version (différente de celle-ci).

J’ai tout trouvé dans ce fatras, manette et cordon RGB, y compris un adaptateur SEGA Game Gear !!! Moralité, ça vaut vraiment le coup de se baisser et de fouiller.

Ok elle était dans un (très) sale état. Mais avec du temps et un peu d’huile de coude, la voilà tout à fait convenable en parfait état de marche. Et d’ailleurs, je crois que ce qui me plait le plus, c’est de chopper une épave et de lui redonner une « nouvelle jeunesse ».

Allez ma belle, tu ne pouvais pas mieux tomber.

Achat – Killzone 3 Le Guide Officiel

Killzone 3, ça déboitte !

Je ne suis pas particulièrement fan de FPS, j’ai aimé Halo et sa suite, Call Of Duty 4sans plus-, mais alors que je n’avais jamais touché ni à Killzone sur PS2, ni Killzone 2 sur PS3, je trouve ce troisième opus hyper immersif et magnifiquement réalisé. C’est bien simple, ce jeu est une tuerie,  tant visuelle que sonore.

J’aime tellement ce FPS (clairement mon coup de coeur Next Gen du moment) que lorsque j’ai vu ce guide à la FNAC, bein … j’ai craqué comme d’hab (et hop -19,99 €).

A priori, que du bon dans cette édition FuturePress, avec les visuels d’Helghasts qui vont bien, les map détaillées et toutes les astuces pour ne pas se sentir trop ridicule sur le PSN.

Achat – Killzone 3 Edition Helghast (PS3)

Commandé précipitamment en fin de semaine dernière à la suite des photos publiées par Damonx (lequel a de nouveaux fait de jolies tirages de son édition), j’ai reçu ce jour la fameuse Edition Helghast de Killzone 3 sur PS3.

La première impression est étonnante : contrairement à ce que sa taille laissait présager, le carton est très léger. A ce stade, je crains pour la qualité de la réplique du casque Helghast. Après déballage, me voilà rassuré, le casque est certes en plastique, mais d’excellente facture. C’est léger, mais bien fait et plutôt solide. Cela ne vaut certainement pas son prix mais on est loin d’être volé.

Le casque, vraisemblablement numéroté, est très réussi. Cependant attention, il est assez volumineux et son socle demande une bonne trentaine de centimètres sur mon étagère.

Les finitions sont soignées, et donnent une impression « de vécue » à l’ensemble, des marques sont aussi visibles sur le socle. A noter que la boite elle même à un aspect « usé/vieilli ». Ce travail donne un cachet particulier à l’ensemble. Ca ne fait pas jouet.

Cette édition est fournie avec un artbook spécifique qui reprend les dimensions du boitier Bluray. Le jeu, et cet artbook, se logeant dans le socle, scellé par le casque, à la manière du collector d’Halo 3. Concernant cet artbook d’une centaine de page, là encore c’est soigné (mais petit …). La preuve, ces inscriptions uniquement visibles en surbrillance. L’effet est très réussi et renforce l’aspect qualitatif de l’objet.

Comme prévu, une jolie figurine DC Unlimited représentant un Helghast en plein camouflage optique (Snake, si tu me lis …) est présente dans la boite. Très bien finie elle aussi, mais très difficile à extirper de son emballage. Collectionneurs, n’essayez pas de l’extraire de son blister, elle est impossible à remettre !

Et puis, bein … il y a le jeu dans son édition collector (avec BO, Thème dynamique, etc …) que j’avoue ne pas encore avoir touché (c’est chronophage de bloguer sur un truc pareil !).

Achats – Du Metal Gear Solid 3 et du Lost Planet !

Comme souvent, ça se passe sur leboncoin.fr et ça ne coûte pas grand chose, à l’image de ce lot composé:

1. Du guide français de Metal Gear Solid 3 Snake Eater dans un état proche du neuf, idéal pour parfaire ma connaissance de ce titre adulé :

Guide édité par Piggyback chez nous, comme celui de MGS 2

Le guide fait près de 230 pages, souvent parsemées de magnifiques illustrations
de Mr Shinkawa

Très utile, le système de couverture dépliante permet d’avoir une vue constante sur
la significations des items disséminés dans les maps

2. De l’édition « boitier métal » en (plus que) parfait état avec le sticker NRJ qui va bien de Metal Gear Solid 3 le mangeur de serpents, le jeu cette fois-ci, toujours sur PS2.

Idem à la version standard, elle n’a de collector
que son boitier (mais ça change tout, non ?)

3. Du guide français de Lost Planet dont l’état est identique au précédent, et qui me donne furieusement envie de vérifier si ce jeu d’action a bien vieilli.

Guide édité chez futurepress cette fois-ci

Quelques images tirées du jeu, pas d’artworks -dommage-

Le tout pour 20€ les amis, 20€ …

A propos, si l’un d’entre vous est intéressé, je me sépare de ma précédente version de MGS 3, je ne compte garder que cette Edition Métal.

L’autocollant NRJ change tout. Ca c’est du collector !

Bons plans – Soldes d’hiver 2011

Alors que février est déjà bien entamé, je me suis rendu compte que je n’avais même pas évoqué mes p’tites emplettes à bas prix sur le blog.

Bein pas grand chose cette année, et à part les éditions collectors de Bayonetta et AvP2 trouvées sur Cdiscount, j’ai eu beau cherché, j’ai eu du mal à trouver de bons trucs à bons prix (qui me plaisaient cela s’entend …).

Deux titres finalement sont venus rejoindre les rangs de mes jeux Xbox 360 ces dernières semaines.

Il y a d’abords eu ce très (trop ?) prenant Mass Effect 2, dégotté à 9€ chez l’ami Edouard:

Et ce non moins excellent Fallout 3 GOTY bradé là encore sur Cdiscount a 9.99€.

Histoire de faire un tir groupé, je profite de ce post pour rajouter un autre achat récent, certes pas soldé, mais a 11€ il a aussi sa place ici; le guide de Mass Effect 2.

Faut dire qu’en bon fan de SF et de Space Opera, je m’étonne de ne jamais m’être intéressé à ce titre jusqu’alors. Ok, ok, c’est vrai que l’appellation RPG me rebute (j’ai trop peu de temps pour jouer, … et une famille !).

Verdict après trois bonnes semaines de jeu: J’adore ce titre et j’avoue avoir été immergé quasi immédiatement dans l’histoire, à tel point que bien décidé à le finir, j’ai branché ma 360 sur mon écran de bureau pour y jouer plus régulièrement. A cette fin, je me suis aussi attelé a dénicher ce fameux guide papier du titre, uniquement trouvé en anglais dans sa version simple (la collector est hors de prix sur la bay) édité par Prima.

Le guide est utile (ouf !) mais l’objet est de bien mauvaise facture. Bien en deçà des publications Bradygames, comme mes récents guides consacrés à Bioshock.


Achats – Bioshock guides et figurines

Véritable perle de cette génération de console, Bioshock est un jeu que j’affectionne tout particulièrement, au point d’avoir (me concernant c’est extrêmement rare) commandé deux figurines à l’effigie du Big Daddy Sujet Delta et de la Big Sister de Bioshock 2.

Réalisées en résine par Neca, ces deux figurines d’un vingtaine de centimètre fourmillent de détails.  Je suis agréablement surpris par leur niveau de finition.

Comprenez moi, je ne suis absolument pas amateur ou collectionneur de ce genre d’objets et bien que je sache que ces derniers n’ont que très peu de valeur, je suis vraiment étonné de voir à quel point le travail est de qualité. A noter, Sujet Delta à un bras interchangeable … Voilà qui au final, vient parfaire une déco très Rapturienne.

Histoire d’être un brin plus pragmatique et d’enfin boucler en totalité les deux Bioshock, je me suis également commandé leurs guides respectifs, tous deux édités par Bradygames en version anglaise.

Si la présentation du premier est plutôt ordinaire (couverture souple avec sérigraphie brillante sur fond satiné), celle du deuxième, ici dans sa version collector est nettement améliorée.

Couverture dure avec protection souple aux magnifiques reflets verts, illustrations à encadrer et dessins de productions qui parsèment les quelques 250 pages de ce guide. Ce collector est un must have pour qui succombe à l’univers si particulier de Bioshock.

Bref, que ce soient ces figurines ou ce superbe guide de Bioshock 2, vous avez compris que je suis pleinement satisfait de ces p’tites acquisitions. Et cerise sur le plasmide, toutes ces Bioshockeries sont bradées chez nos amis anglais (comme les jeux d’ailleurs …).