En travaux !!!

En passant

Chers lecteurs,

Mes excuses pour les désagréments liés à la consultation du blog depuis hier mais je dois faire face à quelques difficultés liées à une mise à jour de mon WordPress pour laquelle mon thème n’était pas optimisé …

Ma base de données est sauve mais pas les fichiers uploadés et stockés à la racine du site. J’ai donc du boulot pour (1) adapter un nouveau thème et (2) fouiner dans mes sauvegardes pour récupérer ce qui ne s’affiche plus dans une paire de pages …

Le bon côté, c’est que je vais enfin pouvoir utiliser une version 3.3.X. de WordPress, le mauvais étant le temps que celà va me prendre, non parce que niveau professionnel pas le temps de souffler !

Alors, soyez compréhensifs et surtout, continuez à vous connecter pour profiter des futures (et progressives) améliorations.

Merci !

Achat – Game Boy Advance SP Zelda Limited Edition Pak

Voilà un peu plus d’un mois, je vous présentais ma fraichement déballée Nintendo 3DS Zelda 25e Anniversaire Edition Limitée, console sur laquelle j’avoue passer pas mal de temps et vu la qualité des titres dénichés depuis (Zelda OoT, Starfox 64 3D, Resident Evil Revelations) je suis sûr que vous me comprenez :-).

Amoureux de cette 3DS et de sa finition aux couleurs d’Hyrule je me suis mis en tête de trouver un exemplaire en bon état de son ainée ; la Game Boy Advance SP Zelda Edition.

Commercialisée le 12 novembre 2004 pour accompagner la sortie de l’épisode The Legend of Zelda : The Minish Cap, cette version de la GBA SP (vendue en pack avec le jeu) se distingue des autres GBA par sa couleur jaune/dorée et ses deux rappels à l’univers de The Legend of Zelda à savoir, le logo de la Triforce sur le capot avant de la console et le blason d’Hyrule, apposé près des boutons A et B.

Notez que ces signes distinctifs sont tous deux travaillés « ton sur ton » avec un rendu en pleine lumière très réussi.

En me renseignant sur cette édition, j’ai appris que six exemplaires de cette GBA SP furent édités au Royaume Uni avec un plaquage en or véritable ! A la manière d’un Willy Wonka et son « Golden Ticket », les gagnants de l’un de ces six fameux exemplaires devaient se munir du coupon doré figurant dans un des packs sélectionnés pour l’occasion afin de récupérer leur précieux.

J’ai déniché mon exemplaire sur leboncoin.fr, là encore sans trop forcer vu le nombre d’exemplaires distribués. Rien de particulièrement exclusif avec ce modèle, même si un exemplaire en parfait état avec boite avoisine tout de même aujourd’hui les 150 euros.

En loose, le principal problème de la GBA SP est l’état dans lequel l’acheteur d’occasion va retrouver le capot. J’ai écumé une paire de vendeurs et de cashs/dépôts ventes avant de trouver la bonne et encore, elle est loin d’être parfaite (capot peu rayé, mais rayé quand même …).

Même si je lui préfère la version micro pour la qualité de son écran et sa structure en métal, la GBA SP avec son écran rabattable façon Game & Watch Dual Screen et son côté PC Engine LT « du pauvre » est particulièrement attachante (elle fêtera d’ailleurs ses 9 ans après demain).

Cependant, jouer aujourd’hui sur son écran est difficile : les couleurs semblent « délavées », trop peu contrastées; à n’en pas douter, la faute à son éclairage sur côtés façon Game Gear.

Coïncidence, le seul titre qu’il me reste sur GBA est The Legend of Zelda: The Minish Cap. J’aurais donc reconstitué avec cette console, une partie du pack de l’époque même si, pour ne rien vous cacher, j’ai recherché un exemplaire de cette édition pour réunir, le temps d’une photo, les versions « Zelda » de ces deux portables made in Nintendo.

Et sinon GAME.fr tu en penses quoi ?

Attention; billet à caractère informatif !  – via Internet tu attendras et en magasin opportunité tu regretteras -

Comme expliqué récemment ici, je me suis rendu sur le site GAME.fr, rencardé par certains sites et forums, ce dernier étant l’un des seuls à faire de véritables soldes Jeux Vidéo en cette période.

Peu après mon billet, j’ai continué à scruter le site et j’ai commandé d’autres trucs, toujours à des prix « cassés ». Mais (et oui, il y a un mais …) comme redouté, il y a eu quelques problèmes dits « d’approvisionnement ».

A ce jour, j’ai donc commandé; Shadows of the Damned PS3 (9,99€), le guide Halo Reach (1,99€), le guide Fallout 3 (4,99€), le disque dur 60 Go + accessoires Xbox 360 (19,99€), le Pack accessoire MGS Peace Walker (4,99€), le guide Call of Duty : Modern Warfare 2 (4,99€) et Fallout 3 Collector PC (14,99€).

Au final, seuls Shadows of the Damned et le guide Halo Reach ont été reçu. Pour le reste, voilà ce qui est aujourd’hui indiqué sur leur site, particulièrement mal fichu au passage (impossible de consulter le détail d’une commande !):

Retroblog - Game FailEt il est où le disque dur là ? – disparu -

Débité de 11,98€ et de 4,99€ pour le pack MGS (qui ne devrait donc pas tarder), je suis tout de même rassuré de ne pas avoir été prélevé pour ce qui n’a pas été honoré.

Mais vous vous en doutez, concernant GAME.fr, je suis circonspect. Il est en effet regrettable que le site d’une entité commerciale aussi réputée connue ne soit pas plus sérieux dans sa gestion/mise à jour des stocks. Ca n’est évidemment pas grave, mais c’est particulièrement décéptif pour le client. Commander sur un site de vente en ligne ne doit pas être une opération aléatoire. Habitué d’Amazon.fr, de FNAC.com ou même de Cdiscount.com, il y a chez ces derniers bien plus de sérieux sur l’effectivité des stocks affichés.

Bon, pour qui aime les jeux de hasard, il y a encore disponible du Marvel VS Capcom 3 PS3 à 9,99€ ou bien encore du Skyrim Collector PS3 + T-Shirt à 69,99€ (!?) mais perso, je passe mon tour.

Et tiens, pour bien finir ce billet je vais vous faire part de mon Epic Fail de la semaine:

Je vais récupérer mes commandes à la FNAC de Nancy et je tombe sur ça:

Retroblog - Halo Reach Collector

Un beau pack Halo Reach Edition Legendaire absolument immaculé. Moi comme d’hab, je regarde et abandonne (50€ quand même), et puis arrivé au parking, le doute … la réflexion … et finalement le choix: l’achat ! 10 min plus tard, arrivé au magasin, le collector avait disparu … et bien depuis je pleure les amis, je pleure :-(

Une de mes consoles dans le dernier Retro Gamer

Un p’tit post pour remercier Rory Milne, journaliste chez Retro Gamer, lequel a eu la bonne idée d’utiliser l’une de mes photos pour illustrer l’un de ses articles de la série Minority Report consacré à des titres mésestimés ou sortis sur des systèmes méconnus du «grand public».

Retroblog - Retro Gamer 97

C’est donc ma Neo Geo CD qui a eu l’honneur de rappeler aux lecteurs anglophones de la revue à quoi ressemblait la console sur laquelle tournait Ironclad de Saurus.

Bon ok, la photo n’est pas grosse mais ça fait toujours plaisir lorsqu’on le demande avec autant de gentillesse (et en français !).

rg9710Retro Gamer n°97 …
avec un brin de Retroblog à l’intérieur ;-)

C’est donc la deuxième de mes consoles, après ma Coregrafx, à avoir sa trogne imprimée à grande échelle.

J’adore mes consoles et j’essaie toujours de le rendre hommage en leur tirant le portrait pour Retroblog. Pour ceux qui souhaiterai utiliser mes photos, pas de soucis, mon Picasa est public mais il est toujours mieux de le demander ou à défaut de ne pas virer mon tag (cf. ce site, pour la même Neo Geo CD).

Abandon du blog, mes excuses …

Si il reste des lecteurs à mon blog, malgré ces quasi deux mois d’absence, je tiens à m’excuser auprès de ces derniers pour ce « silence radio » et surtout, pour vous avoir laisser sur un projet qui me tenait tant à coeur et pour lequel je vous avais promis des nouvelles et un suivi plus régulier du blog.

Pour vous la faire courte, à la suite de difficultés professionnelles (et de tout ce que cela peut entrainer), j’ai du consacrer du temps, beaucoup de temps et énormément d’énergie à des activités qui m’ont à regrets éloigné de Retroblog et des projets que je souhaitais mettre en oeuvre.

A ce jour, ma situation est toujours un peu « Rock ‘N Roll » et je jongle difficilement entre activités pro et vie de famille. Je ne veux pas abandonner le blog mais je vais être contraint de sérieusement me réorganiser. Quand je pense que certaines de mes commandes rétro sont en attente de test depuis des mois …

Faute de temps (et d’un peu d’aide …), j’ai du abandonner le projet de restauration de l’Electrocoin. Je m’excuse auprès de son proprio qui à été très sympa de me la garder jusque récemment. Et dire que j’avais déjà passé commande de pièces pour le panel :-(.

A ceux qui ont aimé me suivre jusque cet été, je vous demande un peu de temps et de compréhension, je promets de m’y remettre bientôt, ne serait-ce que pour vous montrer les trucs récupérés cet été.

A bientôt.

Mes jouets, Ikea et moi

Voilà presque deux ans que j’occupe ma maison et après quelques récents aménagements, je considère « terminée » ma pièce perso, celle que je dédie à mes loisirs et parfois un peu à mon travail, plus « Gaming Room » que véritable bureau. A la demande générale, voici donc une petite présentation de mon repère.

Alors comme indiqué dans le titre du post, IKEA (Metz) à été mon plus fidèle partenaire tout au long de ces deux années de rangement, je le remercie donc chaudement ;-).

Pièces maîtresses de l’endroit, mes deux écrans et mes consoles « immédiatement disponibles », le tout  installé avec brio sur deux tables basses LACK (pas cher le meuble !).

A droite, vous remarquerez un pied d’enceinte JUTIS et de gauche à droite, une SATURN, ma récente NEO GEO AES, une CORE GRAFX, une PS3, un GAME CUBE, une NEO GEO CD, une XBOX et … cachée à droite de la TV cathodique, une PS2 raccordée en YUV.

La partie audio est assurée par du JAMO, du SONY, de l’INFINITY et du CAMBRIDGE AUDIO (bein oui, il a bien fallu recaser mon Home Cinéma …).

Face à ce qui précède, j’ai installé mon bon vieux canapé/lit BEDDINGE qui frôle les 8 ans et j’ai bricolé deux étagères pour y placer quelques collectors, dont celui d’Halo Reach reçu récemment.

Sur la gauche, des rangements DVD LERBERG, une étagère EXPEDIT (avec accessoires et rangements LEKMAN), parfaite pour y installer mes iMac, une partie de mes films, livres, BD et magazines.

Au fond de la pièce, mon coin travail, quoique … .

IKEA toujours avec les tiroirs, la chaise, les luminaires et ce vieux bureau MIKAEL dont c’est la troisième adresse. Le seul iMac branché de la pièce est donc ce merveilleux 24″ épaulé par un VIEWSONIC Full HD sur lequel est raccordée ma XBOX 360. Ah tiens, une étagère LACK sur le dessus …

Voilà ce qui gravite autour du bureau: Une partie de mes jeux « retro » sur étagère BILLY, mes Bluray et HD-DVD sur BENNO, et une vitrine DETOLF équipée de son luminaire HOPEN (on dirait un vendeur IKEA, non ?) pour le reste des consoles et accessoires de la chambre.

Dans la vitrine se côtoient,  NES, SUPER NINTENDO, NINTENDO 64, TURBOGRAFX, PLAYSTATION, MEGADRIVE + MEGA CD, GAME BOY, GAME BOY MICRO, NEO GEO POCKET, ATARI LYNX, GAME GEAR, et PC ENGINE GT.

Allez, juste pour les yeux, les plus belles de mes consoles, avec leur reine à toutes, là, bien au milieu (mon précieux …). Les plus sollicitées juste en dessous.

Mentions spéciales à la PS3 pour les films et à la NEO GEO CD pour le jeu retro, même si il n’est pas toujours inséré en version originale (mais c’est un secret, … dont vous retrouverez la méthode ici).

Bien pratique ces rangement IKEA, parfaits pour caser mes câbles et manettes. A gauche, VIRTUA STICK pour SATURN et ARCADE STICK pour DREAMCAST. Mais d’ailleurs, serez-vous retrouver où est cachée la DREAMCAST dans ce billet ?

Ah, on termine la visite par le plus beau de tous mes objets … faudrait d’ailleurs que je trouve un endroit où placer tous mes LEGO. Faut dire que j’ai plus beaucoup d’espace pour bouger là !

Big Daddy au Cora !

Histoire de faire quelques courses, je me suis rendu à l’hyper Cora proche de mon site d’intervention du jour (boulot-boulot !) et sur quoi je tombe en levant la tête à l’entrée du rayon jeux-videos du magasin ?

Un Big (mais alors bien BIG) Daddy de plus de 2 mètres, absolument magnifique.

Cela me rappelle la statue de Sam Fisher que j’avais récupéré il y a 5/6 ans. Je me souviens encore de la tête de mon épouse lorsque je me suis pointé avec la tête de Sam sous le bras à l’échelle 1:1 :-)

LEGO – Blacktron & Space Police

Depuis ma découverte des boites de LEGO laissés chez mes parents il y a des années, j’ai depuis tout rapatrié dans mon antre et souvenez-vous, j’avais commencé à remonter certaines pièces dont mes fameux LEGO Technic.

Après avoir méthodiquement trié les pièces ces dernières semaines (cela me détend), je me suis mis à remonter ce qui pouvait l’être, sur la base des modèles reconnus sur Brickfactory. Ainsi, j’ai passé ma soirée d’hier à quatre pattes, iPad au sol avec notices, à remonter une bonne dizaine de pièces.

On commence donc les présentations avec mes joujous d’enfance, sur une thématique qui m’était chère à 10 ans: l’Espace ! (c’est un ancien membre du club As3naute qui écrit ce billet … respect !).

D’inspiration «Star Wars», on débute donc cette série de billets avec deux pièces parmi les plus récentes en ma possession (hors LEGO Star Wars, on en reparlera …), issues des série Black Tron et Space Police, années 1991 et 1992 (20 ans tout de même !).

Pas de grosses pièces, on ne flambait pas à l’époque … à l’image de ce Blacktron – Grid Trekker ref.6812 de 1991 complet. J’ai du me faire offrir celui-là à l’occasion d’une p’tite grippe. Ma maman ramenait toujours une p’tite surprise à son malade.

Un miraculé de mes boites de LEGO, pas une pièce ne manque là encore. Regardez ce magnifique Space Police – Rebel Hunter ref.6897 de 1992.

Siège baquet, ordinateur de bord, GPS, la totale …

Particularité du modèle, le vaisseau peut se réduire en déposant une capsule servant à enfermer le rebel capturé: un Blacktron, visiblement heureux de se faire  alpaguer.

Allez, tu feras moins le malin à Butcher Bay !

Ma première borne !

Cadeau de mon épouse et de ma fille, utilisé tous les jours depuis trois mois maintenant …


… cette merveilleuse borne Planet Attack, clone de Space Invaders (pour le visuel) mâtiné de Game & Watch (pour … l’heure !) est donc ma toute première borne d’arcade (sans l’arcade certes, mais l’encombrement en moins).

Bon, pour ceux qui rechercheraient une vraie borne, celle de l’ami Neocalimero semble être une très bonne affaire. A bon entendeur ;-) .

Moi, à défaut de place, je me satisfais de la mienne.

Techno – Plex sur Apple TV 2

Maintes fois repoussée depuis l’achat de mon Apple TV 2 (ATV2) en novembre dernier, j’ai réalisé ce week-end, l’installation d’un client Plex me permettant de « streamer » les vidéos de mon iMac et /ou de mon serveur (enfin … ce qui y ressemble) et croyez moi, cette possibilité transcende l’utilisation de cet ATV2 désormais le meilleur compagnon de ma TV de salon.

Réalisé grâce au logiciel SeasOnPass (MacOS 10.6 requis), le jailbreak se réalise les doigts dans le nez. Il faut juste dénicher un câble micro-USB (j’ai piqué celui du Blackberry de ma frangine ;-)) et suivre pas à pas les instructions à l’écran. Attention, tout se réalise en regardant l’unique voyant de l’ATV2 et dans le bon timing pour débrancher-rebrancher le bouzin.

Si vous êtes attentif, ca se réalise en 5 min. Attention : chez moi, le fait de débrancher l’ATV2 du secteur rendait impossible son lancement ultérieur. J’ai donc du recommencer en raccordant l’ATV2 à sa prise définitive et en approchant mon iMac (pas très pratique en 24’’).

Une fois craqué, il suffit de chopper l’adresse IP de l’ATV2, de lancer Terminal et d’installer notre fameux client Plex. Pour cela, il suffit de copier les commandes ci-dessous reproduites.

ATV2 - Installation Plex

Pour les néophytes, Plex est un Media Center, à l’image de XBMC, particulièrement optimisé pour le Mac. Il fonctionne avec un serveur (installé sur l’iMac) et des clients (sur iPhone, iPad et … ATV2 !). Son fonctionnement nécessite donc de laisser fonctionner l’iMac. Bien que cela apparaisse contraignant, je précise que  je ne le coupe que très rarement et  que l’ATV2 n’est de toute façon pas sensé fonctionner seul (hors VOD), ce dernier ne disposant pas de capacité de stockage significative.

C’est enfin un plaisir d’avoir accès a tout le contenu média sauvegardés sur mes disques. L’intégration de Plex dans un écosystème OSX/iOS est parfaite et le rendu sur ATV2 est parfaitement transparent. Je suis très content et finalement, pour la centaine d’euros demandée, cet ATV2 avec AirPlay, les Podcasts, le serveur d’impression, la VOD (bien plus rapide que sur PS3 et 360) et ses autres utilisations est une bonne affaire.