Lecture – Culture LEGO

Update: vu sur HothBricks.com, l’ouvrage version collector dispo ! foncez 😉

Voilà un petit moment que nous n’avions pas parlé d’autre chose que de jeux vidéo et … de bricolage !

Bref, parlons un peu « LEGO », un passe-temps de plus en plus important en ce qui me concerne, et plus précisément « lecture », avec cet excellent ouvrage qu’est Culture Lego, récemment traduit de l’original The Cult of Lego de John Baichtal & Joe Meno.

Si l’on part du postulat qu’en fréquentant ce blog, vous êtes plus intéressé retrogaming que LEGO, il y a de fortes chance que cet ouvrage constitue un incontournable à faire figurer sur votre wishlist de décembre (bah oui, faut s’y prendre tôt). Si vous êtes sorti du « Dark Age » depuis un moment ou AFOLs patentés (lisez le vous comprendrez), je ne vous le recommanderai pas en priorité quoiqu’à mon avis, cet ouvrage doit déjà figurer dans votre bibliothèque 😉

Ok, en ce qui me concerne, remis aux « LEGO » depuis peu, j’avoue avoir adoré ce bouquin et d’une certaine façon, regretté de ne pas l’avoir lu plus tôt.

Sur près de 300 pages, ce dernier décrypte le phénomène LEGO en se plaçant dans une optique essentiellement contemporaine. Ainsi, en plus des traditionnels chapitres liés à l’histoire de la marque et de son ascension, l’ouvrage rescence les différentes mouvances de cette « culture » en se fondant sur le travail d’AFOLs, lesquels évoluent dans des domaines très variés dont beaucoup confinent à l’artistique.

Cet ouvrage, intelligemment construit et particulièrement didactique pour le beotien aborde LEGO dans sa dimension culturelle, sociale et sociétale (voir l’utilisation de l’iconique minifig  du grapheur Israélien AME72 ou le terrible devoir de mémoire du Konzentrationslager de Zbigniew Libera) tout en privilégiant l’étude de la « brique » en tant que matériau aux possibilités infinies lorsqu’il est mis en œuvre par des adultes.

En effet, ici ce n’est pas le collectionneur que l’on dépeint, mais bien le créateur ; pragmatique, fou, génial et artiste (souvent les trois) qui a trouvé avec LEGO, un moyen d’expression qui a su évoluer avec ceux qui le pratique.

Me voilà donc en train de refaire l’apologie des AFOLs

Franchement, ce livre m’a mis la pêche ! J’ai aimé les travaux de ceux qui s’y consacrent et l’envie de me replonger dans mes caisses de briques était terrible, preuve en est que Culture LEGO rempli parfaitement son office : celui de (1) faire le point sur ce qu’est aujourd’hui la pratique du LEGO et (2) donner envie à tout ceux qui ont croisé cet extraordinaire jouet (tout le monde donc) de s’y replonger.

Un indispensable, particulièrement précieux si comme moi vous avez fait un break de plus de 20 ans !