Achat – Shadow of the Beast (Lynx)

Voilà un jeu dont la réputation n’est plus à faire et qu’il me tardait d’essayer sur mon Atari Lynx II. Dénichée sur eBay pour une poignée d’euros, la cartouche est arrivée en boite scellée avec cellophane. Là encore, petit moment émotion pendant l’ouverture, 19 ans quand même …

Adaptation Lynx sortie trois ans après l’original (sur Amiga en 1989), ce Shadow of the Beast est, d’après mes petites recherches, considérée comme un must have de la portable.

Mélange entre plateforme, aventure et jeu de shoot, la première impression est très positive. Le jeu est beau, très beau même pour une portable de l’age de la Lynx. Ca scroll et ça zoom à gogo, les couleurs sont variées, les ennemis sont nombreux, graphiquement réussis et la musique, quoique trop répétitive, colle parfaitement à l’ambiance.

Cependant, j’ai trouvé le titre terriblement difficile. En effet, il faut sacrément s’accrocher pour avancer. Du die and retry pur jus, sans mémorisation du mouvement des ennemis et autres pièges qui parsèment l’aventure point de salut. Et s’il y a bien une chose dont je me rends compte en vieillissant, c’est que ma patience atteint (trop ?) vite ses limites.

Pour le moment j’avoue, je lâche l’affaire. Le jeu mérite que l’on s’accroche mais jouer sur Lynx est un supplice pour mes yeux habitués à la qualité (et au contraste …) de nos écrans actuels, le retrogaming a ses limites …

Shadow of the Beast - IllustrationFabuleuse illustration de Roger Dean (recardée sur le boitier de la version Lynx). Rien à voir avec le jeu mais ça claque !

Pour qui serait tenté, voilà une vidéo qui vous donnera une idée précise des qualités du titre sur émulateur. Attention, le rendu de la Lynx pourrait vous décevoir …

Ce titre est culte pour de nombreux joueurs, faut dire aussi que rares sont les consoles et autres systèmes qui lui ont échappé. Pour l’exhaustivité, allez donc faire un tour ici.

Où est mon Atari Lynx ? #2

Et oui, incroyable mais vrai !

Une énorme surprise m’attendait ce soir à mon domicile, l’Atari Lynx supposée perdue, objet de mon dernier post ( ci-dessous) est finalement arrivée à la bonne adresse ! Coïncidence, j’ai également reçu l’attestation du bureau de poste contacté samedi, laquelle indique que le colis est arrivé à Reims (51) le 22/12/10 puis réexpédié à Dieulouard (54) le 03/01/11, pour finalement attérir chez moi (57) aujourd’hui ?!

J’ai vraiment eu du bol que ce colis finisse par atterrir à la maison …

La voilà donc enfin cette Lynx II accompagnée de son Batman Returns. Pas de test dans ce post, ni de photos détaillées d’ailleurs, je vous réserve çà dès que je trouve plus de temps. Mais une chose est certaine, la console est bien neuve, elle est immaculée et je dois avouer avoir eu un peu d’émotion en la sortant de son emballage (18 ans quand même …).

Elle dort ce soir avec ses frères et soeurs en attendant de chauffer un peu mercredi.

Plus d’infos très bientôt. (N’empêche, je suis vraiment soulagé !)

Où est mon Atari Lynx ? #1

Chers amis retrogamers, habitués de la commande sur le net, vous n’êtes pas sans savoir qu’une menace terrible pèse sur nous …. la disparition de nos colis !!!!

Après avoir égaré un Vogatetk MK III, un paquet contenant deux figurines Bioshock et un jeu DSi, il me faut donc rajouter pour bien finir l’année 2010, cette fameuse Atari Lynx commandé le 21 décembre auprès de Moeroshop.net, vraisemblablement en transit quelque part en France.

Loin de moi l’idée de jeter l’opprobre à notre bien aimé service public de distribution de courrier/colis mais il faut avouer que leurs pratiques m’effraient un peu.

Resumé des faits:

– 21/12/10: Commande faite à Moeroshop.net.

– 30/12/10: Première relance faite au vendeur qui avait omis de me communiquer le numéro de suivi du colis envoyé.

– 04/01/11: Deuxième relance pour numéro de suivi colissimo et obtention de ce dernier. A ce stade, le vendeur m’informe que le suivi indique une livraison au 03/01/11 –stupéfaction– je n’ai rien reçu !

– 05/01/11: Discussion avec ma gentille factrice, qui très embêtée, me confirme ne rien avoir livré pour moi (et pourtant elle m’en livre …). Elle prend le numéro de suivi et me promet de m’informer.

– 06/01/11: Ma factrice me remet le document ci-dessous reproduit qui atteste que (1) le colis est parti à une mauvaise adresse (flouté ici), (2) que le colis est revenu de distribution en fin de journée et que (3) ce colis à néanmoins été marqué comme distribué à 17h44’52 » (bein voyons …) alors que personne d’autre que LaPoste n’a eu ce colis en main !

Retrolog - Poste

– 08/01/11: J’ai contacté le bureau de poste du lieu effectif de livraison qui m’informe que le colis serait reparti au destinataire le 03/01/11. Après exposé de ma problématique (pas évident à trouver une Lynx neuve …), j’obtiens de mon interlocuteur l’envoi d’une attestation de renvoi dudit colis.

Quoi en penser ? D’une part, il est regrettable que LaPoste n’informe pas plus efficacement ses clients. Le suivi d’un colissimo n’indique pas le lieu de livraison et le formulaire de demande d’information est inefficace si personne n’y répond ! D’autre part, après avoir compris qu’un colissimo n’oblige pas le facteur à obtenir la signature du destinataire et que ce dernier peut néanmoins valider la livraison du colis, je vous laisse imaginer à quelles dérives celà pourrait conduire un agent malveillant …

Je rajouterai que les conditions générales de vente Moeroshop.net exonère la société de toute responsabilité concernant la commande une fois que cette dernière quitte leur locaux (mouais …). Du coup, ce qui me pend au nez, c’est que le vendeur m’informe ne jamais avoir reçu le la Lynx et que LaPoste maintienne l’avoir déjà livré ou l’avoir renvoyé !

Suite au prochain épisode.