Bon plan – Megadrive 2 ASIA neuve !

Un bon plan à partager à destination de ceux qui ne fréquentent pas l’excellent Darius-Saturn.

Retroblog - MD2 Thai #2

NeoGeoThaï un membre du forum installé en Thaïlande à récupéré d’ancien stock de Megadrive 2 auprès du distributeur local de l’époque ; la société Galaxy. Ce dernier s’est proposé de réaliser des envois vers la France et avec son accord, j’ai pensé qu’il serait intéressant de relayer l’info à mes lecteurs.

Ces consoles sont neuves (il a même des jeux !) et les tarifs sont corrects pour ce type de matériel:

– 1 console , envoi en economy avec numero de suivi , 30 jours = 70 euros FDPIN
– 1 console , envoi rapide avec numero de suivi , 11 jours = 90 euros FDPIN

Pour comparaison, les prix sur eBay:

Retroblog - MD2 Asia #3

Pas commun de choper de la console neuve … et exotique en dessous de 100€ de nos jours.

Retroblog - MD2 Asia

D’après les précieuses informations de l’ami Dentifritz dispo sur scanlines16.com, ces machines sont des versions Asia mais elles tournent en PAL 50Hz (et non des NTSC 60 Hz …). Les jeux auraient donc le format d’un jeu jap’ mais la fréquence d’un jeu européen.

En temps normal, j’aurais attendu de recevoir celle que j’ai commandé à NeoGeoThaï avant de vous en parler, mais vu le temps estimé pour le transport (30 jours), il y a fort à parier que ce bon plan ne soit plus possible à réception de mon colis.

Si vous êtes intéressés, contactez-moi, je vous mettrai directement en relation avec le vendeur ou à défaut, devenez membre du forum ;).

Toutes les infos sur ce bon plan sont disponibles ici.

Retropub – SEGA se lâche au Royaume-Uni

A la recherche d’info sur le SEGA Control Stick, je suis tombé par (un heureux) hasard, sur des extraits de publicités diffusées dans un magazine britannique de BD pour adultes nommé Viz (ce dernier m’a d’ailleurs fait penser à notre Echo des Savanes).

Nous connaissons tous les publicités papiers et TV de SEGA dans les années 90, originales et matures. Souvenez vous des « SEGA c’est plus fort que toi » et autres « Genesis does what Nintendon’t ». Cependant nos amis (majeurs) anglais ont eu droit à une version sous acides du marketing de SEGA. Ici les plaisirs (et soulagements) procurés par la Megadrive et la Game Gear sont les principaux arguments mis en avant.

Les images pourraient suffire mais un soin tout particulier avait été apporté aux textes, j’ai donc tenté une traduction pour chaque pub.

Dans la catégorie onanisme

Quelque chose à faire avec vos mains qui ne vous rendra pas aveugle (marrant ça, en France ça rend sourd !)

Dorénavant, vous pouvez jouer seul (avec vous même …) pendant des heures grâce à la console portable couleur de SEGA. La qualité des jeux et de leur graphismes, équivalente à celle de l’arcade, ainsi que son écran retro-éclairé vous permettrons de (vous) tripoter dans le noir complet.

Et quand vous aurez besoin de souffler un peu et d’arrêter vos furieuses et rapides manipulations, vous pourrez transformer votre Game Gear en une télévision portable, via l’adaptateur SEGA TV (disponible bientôt). Ainsi reposé, vous pourrez appeler un(e) ami(e) pour un peu d’action en face à face (si tant est que l’un d’entre vous possède un câble de liaison !).

Elle saura (la Game Gear) répondre à vos fantasmes les plus fous, et pour 99£ seulement.

Plus vous jouez avec, plus dur cela devient.

Vous êtes assis là, les yeux rivés sur les animations. Des graphismes d’une qualité équivalente à celle de l’arcade. Tirant et serrant votre manche. Maintenant, vous respirer bruyamment, couvrant le son stéréo numérique. Maintenant vous tirez dans partout, dans tous les sens, mais ça ne sert plus à rien …. « GAME OVER ».

Dans la catégorie soulagement manuel (mais non sexuel …)

Durant les froides nuit d’hivers aucune autre activité que le défi offert par SEGA ne nécessite une tel niveau de précision dans la coordination de l’œil et de la main. Offrant un soulagement instantané pour tous les joueurs, qu’ils soient droitiers ou gauchers. La compétition distingue également les hommes des femmes, ces dernières pouvant éprouver des difficultés avec les niveaux plus exigeants. Ainsi, comme le dit l’iceberg à l’ours polaire, «go with the flow, but don’t eat that yellow snow» (laisse toi aller avec le courant, mais ne mange pas la neige jaune).

Pour en profiter, prenez de l’âge (AGES, anagramme de SEGA) (ou buvez sept pintes de bières)

Dans la catégorie « le choix est vite fait »

Quelle paire sera la plus grosse sur la plage cet été ?

Pour en profiter, prenez de l’âge (AGES, anagramme de SEGA) (ou choisissez SEGA)

Définitivement, ces pubs sont incroyables ! Machisme, sexisme, masturbation et alcool pour vendre des consoles ! Et moi qui pensais l’humour anglais plus subtile que le nôtre …

En finalisant mon article, je suis tombé sur le même, mais plus ancien ! L’antériorité jouant en ma défaveur, bravo à segashiro.com d’avoir levé le voile sur ce pan obscure et étonnant de la communication de SEGA au UK.

Achats – SHMUP (PCE, Saturn et Megadrive)

Voilà un billet que je reporte de longue date, le billet consacré à trois récentes (quatre en fait …) acquisitions, toutes consacrées au Shoot Them Up, un genre bien difficile mais qui m’attire de plus en plus et pour lequel j’ai besoin de parfaire ma culture ;-).

Souvenez-vous, j’avais craqué il y un moment déjà pour une Turbografx avec R-Type et Gunhed (enfin, Blazing Lazers sur TurboChip), deux merveilleux jeux de la PC Engine, archétypes du shoot horizontal pour le premier et vertical pour le second. Loin de les avoir retourné, je crevais d’envie de lancer un autre shmup de légende sur la PCE, Super Star Soldier. Non pas que ce dernier soit hors de prix ou introuvable, j’ai longtemps attendu de le dénicher au meilleur tarif.

En flânant sur eBay, je me suis en fin décidé à proposer une offre pour ce fameux titre … accompagné d’un Darius Gaiden sur Saturn. Offre acceptée par un vendeur japonais charmant, ce dernier m’a donc envoyé ces deux perles du genre en parfait état pour une trentaine d’euros FDPI. C’est Super Star Soldier que je recherchais; je connaissais finalement bien ce jeu grâce à sa ROM tournant sur Magic Engine (mais bon, rien ne vaut l’original). Par contre, Darius Gaiden est une put*** de bonne surprise.

Ce jeu est absolument dément et magnifique. Pour moi, le shmup sur Saturn c’est Radiant Silvergun (trop d’euros pour moi là …) et je ne m’attendais pas à être autant bluffé par ce Darius II. Ses graphismes et son animation sont excellents, et que dire de sa musique (avec ses chants tout droit sortis d’un opéra) et de sa jouabilité. Le jeu est certes difficile (encore que …) mais il a le mérite de m’avoir énormément surpris et de ne pas m’avoir éloigné de mon Virtua Stick avant un long moment.

Entre temps, j’avais récupéré sur Leboncoin, un lot de jeux Disney pour Megadrive. Le vendeur avait en plus un MERCS et un Thunder Force IV. Il ne lui restait plus que le Thunder Force de dispo. Il me l’a vendu une dizaine d’euros et une fois reçu et essayé (c’était ma première fois …) bein vous vous doutez que je me suis pris une autre belle baffe. Ce Thunder Force IV est donc un autre excellentissime jeu de shoot horizontal dont il faut retenir l’excellente maniabilité, l’animation (ça scroll dans tous les sens et les arrières plans sont sublimes) mais surtout le musique. Le travail effectué sur les bruitages et la musique de ce titre est incroyable. La Megadrive crache ses tripes. C’est bien simple, le rendu sonore est tellement bon que je le joue au casque (et c’est une 16 bits les amis, 16 bits !).

Et ce n’est pas tout. J’ai tellement kiffé ce Thunder Force IV que je me suis convaincu qu’il n’était pas sérieux de le faire tourner à 50Hz. L’ami Darius, dont je ne cesserai de louer la qualité du forum, m’a envoyé l’une de ses Megadrive switchée PAL/NTSC 50/60Hz et depuis, c’est un indicible bonheur de lancer ma Megadrive pour s’envoyer du bon jeu et du bon son.

Mais mon Dieu, que je manque de temps pour continuer à me consacrer à ces merveilles que j’accumule. Quoiqu’il en soit, retenez bien que de mon point de vue, Super Star Soldier est un excellent jeu, à la hauteur de sa réputation, d’une incroyable fluidité, que Thunder Force IV est un jeu de shoot énorme à la bande son dévastatrice, et qu’enfin Darius Gaiden sur Saturn est des trois, celui qui m’a le plus marqué, peut être parce que je ne m’y attendait pas.

Achats – Mickey(s) sur Megadrive

Après avoir découvert (horrifié) la piètre qualité des jeux tournant sur V Smile, je me suis dit qu’il était nécessaire de montrer à mes neveux et nièces ce qu’étaient de vrais, bons et beaux jeux 2D à licence. Un coup de boncoin plus tard, voilà trois des meilleures cartouches dédiées à Mickey et accessoirement trois des meilleurs jeux de plateforme de la Megadrive (Oui, oui, j’assume) débarquer à la maison.

Castle Of Illusion – Starring Mickey Mouse de 1990

World Of Illusion – Starring Mickey Mouse & Donal Duck (Ouf !) de 1992

Mickey Mania de 1994

A peine arrivés, j’ai testé ces jeux avec ma fille et elle a adoré Castle of Illusion, le coup du Mickey qui saute et lance des pommes lui a d’ailleurs donné de mauvaises idées … En tous cas elle me réclame « Mickey » dès qu’elle voit la télé, preuve que ces jeux n’ont pas finis de marquer les esprits.

RetroMemory #4 – Night Trap

Et oui, vous avez bien lu, « Nigh Trap », LE jeu du Mega CD qui, avec Dune (je n’avais vu que l’intro …), Road Avenger et Silpheed, me faisait rêver de posséder le support.

J’ai un moment cherché ce titre puis l’ai un peu oublié, jusqu’à ce que je tombe sur cet excellent article signé « BigBossFF ». Coup de bol, 5 min après sa lecture, je repérai une vente de titres Mega CD sur leboncoin. 2 jours plus tard et 20 euros en moins, les deux versions PAL (FR et EUR) de Night Trap étaient mienne.

Plutôt que de vous refaire l’historique de ce cultissime titre de Sega, l’article de notre ami  Gamekulteur le fait très bien, je me suis dit qu’un peu de archéoretrologie serait finalement plus sympa. Et comme le dos de la jaquette FR reprenait un extrait de la critique faite à l’époque par Joypad (mai 1994), je vous ai reproduit cette dernière.

Joypad 031 - Page 124 (1994-05)

Joypad 031 - Page 125 (1994-05)-1

En ce qui me concerne, les impressions sont très bonnes, mais en même temps, voilà des lustres que j’ai perdu toute objectivité concernant le Mega CD … La qualification de « Nanard » utilisé par la quasi totalité des joueurs s’étant exprimé sur le titre est justifiée. Pour avoir testé la version originale et la version doublée français, je confirme que la localisation des dialogues de cette dernière démultiplie l’effet comique ! Comme d’autres titres Mega CD en « Full Motion Video », la qualité du rendu est plutôt mauvaise – ça pique les yeux – , c’est équivalent à Sewer Shark et Ground Zero Texas (un fabuleux nanard aussi celui là !). Vu le rendu, la qualité du jeu d’acteur et des doublages, on se croirait un peu devant RTL9 à 23h00 sur une TV 36 cm (et avec une mauvaise réception hertzienne …).

Il n’empêche que je suis bien heureux d’avoir (enfin) dégotté ce titre. Il me tarde de le montrer à de plus jeunes joueurs, histoire de leur prouver que le film interactif n’est pas né avec Heavy Rain (même s’il n’est pas non plus né avec Night Trap). Remarquez que je prends un risque : avec ce jeu, ils vont bien se foutre de moi et de mon bidule aux deux alimentations, mais bon, quand on aime …

Pour les plus curieux d’entre vous, je conseille aussi le très complet article de grospixels.com, j’y ai notamment appris que « Double Switch » était la quasi-suite de Night Trap. Je vous renvoi enfin à cet article du même numéro de Joypad, lequel revient sur la polémique américaine ayant un temps menacé la commercialisation du titre, vraisemblablement à l’origine de la création de l’ESRB, organisme de contrôle et d’évaluation de l’âge conseillé pour la pratique du jeu vidéo aux US (l’équivalent de notre PEGI).

Capture d’écran 2010-12-15 à 13.22.41

Achats – Jeux Megadrive et Mega CD

C’est la fête au combo Megadrive & Mega-CD cette semaine.

Il y a eu une belle fournée de jeux Mega-CD:

Ecco the Dolphin, mouais pas mal. Musique au top, graphisme décevants.

Wonder Dog. Une belle surprise (mais les cinématiques sont à ch***).

Final Fight CD… rien à dire, c’est le top ! (jetez un coup d’oeil ici)

Et quelques titres Megadrive bien sympa:

Sonic. Du tout bon, mais en version US !

Jurassic Park. Pas essayé encore mais j’ai cru comprendre que le prochain Retro Game Test en parlera …

Arrow Flash, un shmup inconnu en ce qui me concerne. Pas mal, sans plus.

Super Monaco GP II, avec Ayrton sur la jaquette ! J’ai adoré ce jeu. Je me souviens l’avoir fait essayer à mon père. Sa première expérience de jeu vidéo je crois (et sa dernière ;-))

RetroPub – Megadrive + Mega CD

Un p’tit post pour commencer une nouvelle rubrique sur le blog, opportunément dénommée RetroPub.

Parce que ces pub qui pullulaient dans nos bon vieux mag de jeux vidéo et que nous redécouvrons aujourd’hui, sont autant d’occasions de nous remémorer ces jeux et consoles qui nous faisaient tant envie.

Une rubrique nostalgie que j’ai voulu thématique, et comme mes aspirations retro-videoludique du moment tournent autour de SEGA, commençons par la communication sur le couple [MEGADRIVE + MEGA CD] telle qu’elle pouvait être rencontrée à la sortie de l’accessoire qui nous promettait la claque interactive.

Dune:

Night Trap:

Tomcat Alley:

Sewer Shark:

En bonus, parce qu’on regardait aussi la télé à cette époque …

Bons Plans – Megadrive portable AtGames/Gopher

Alors là, je dis bravo !

Ca fait un moment que je n’avais regardé du côté de ce qui se faisait en réédition de système Megadrive et j’étais resté sur une version portable de la 16 Bits de SEGA avec 3 boutons et 20 jeux incorporés. Déjà là, je trouvais ça chouette. Mais alors cette version vendue sur Play-Asia 30 euros (?!), elle déboite.

Il y a toujours 20 jeux mais cette fois-ci, la batterie est amovible, il y 6 boutons (SFII’ quoi !) et il y  a un port SD et donc la possibilité de faire tourner des isos. Je trouve un tel système bien meilleur que celui permettant d’y insérer nos cartouches (cf. RetroGen). Rajoutons la sortie TV, la prise casque et la charge par USB et nous obtenons je pense, un produit proche de la perfection.

Moi je suis convaincu, mais je suis à sec. J’attendrais, mais je l’aurais un jour, je l’aurais …

Allez mattez-moi ça et laissez m’en une.

Paddle – Megadrive 6 boutons

Je suis donc dans une phase Megadrive …

Aujourd’hui, présentation du paddle SEGA MK-1470, le dernier pad commercialisé par SEGA pour sa Megadrive/Genesis et vraisemblablement adapté aux jeux sur 32X.

Dotée d’une forme préfigurant la manette de la SEGA Saturn, cette dernière est très agréable mais est beaucoup plus petite que l’original. Elle me semble plus légère également.

Commandée neuve  auprès d’un vendeur néérlandais sur eBay pour une quinzaine d’euros, c’est l’accessoire parfait pour le Virtua Racing venant d’intégrer ma collection (une vue est associée à chacun des boutons X, Y et Z).

Reste maintenant à savoir si le mode « turbo » me facilitera les 11 niveaux de Silpheed …

En tous les cas, elle complète à merveille mon Mega-CD II.

Ah oui, pour qui à du temps à tuer :

Bons Plans – Virtua Racing

Hello,

Décidément, en ce moment c’est plus fort que moi …

Visite dans une boutique de jeux de ma région qui propose quelques vitrines Retrogaming, hésitations sur un Sonic CD (35 euros … aïe !) et puis la découverte, un autre souvenir de gamin.

Ah ce Virtua Racing de SEGA … Mes cousins avaient eu ce jeu qui coutait la bagatelle de 650 francs en 94. J’en était dingue et je l’avais oublié !

De la pu**** de 3D Sur Megadrive, à l’époque c’était énorme. L’arcade à la maison, comme Crevette dans Televisator 2, le top quoi !

Ok, il n’y a que 3 circuits (y’a un tip pour les jouer inversé je crois), ok la durée de vie est anecdotique, ok c’est plus (pas ?) très beau … mais à 8 euros, et dans un état impeccable …

Je crois que je tiens là mon prochain Retrovision.

A+