Techno – Raccorder ses consoles à une Astro City

Voilà un petit moment que je me gardais ce billet en réserve, maintes fois reporté, la faute à de multiples modifications de l’installation et surtout, de constantes interrogations d’ordre technique, pour lesquelles j’ai dédié une page du blog (vivement conseillée pour comprendre ce qui est expliqué ci-dessous).

A l’origine, il y avait donc la volonté de jouer à certains de mes jeux consoles sur l’Astro City, n’en déplaise aux puristes.

Ainsi, en octobre dernier, je me procurai un adaptateur Saturn2jamma pour raccorder la Saturn à la borne, efficace mais assez couteux. En mars, je connectais ma PS2 grâce à un PS2Jamma. Bon prix cette fois, et plus de connectivité puisque Playstation, PS2 et PS3 pouvaient désormais être branchées.

Mais ces solutions dédiées sont par définition, limitées. Je me suis donc rapidement convaincu qu’un adaptateur universel serait finalement plus utile … jusqu’à tomber sur l’UVC d’Ultracade !

L’Universal Video Converter est convertisseur de signaux vidéo Hi-Res vers une plus basse résolution (un «downscaler»), permettant la connexion de consoles récentes (128 bits et au delà) au moniteur d’une borne d’arcade.

Alors que je me tourne de plus en plus en plus vers le SHMUP, cette interface s’est avérée particulièrement intéressante pour profiter sur ma borne, du catalogue Dreamcast (Ikaruga, Under Defeat , …) ainsi que des portages 360 et PS3 (Ketsui !) des jeux Cave.

Vendue nue, sans connectique, utiliser cet UVC ne s’est pas fait sans un minimum de patience et … d’étain !

Il m’aura, entre autres choses, fallu passer commande d’un peigne Jamma et surtout, dénicher un connecteur d’alimentation 6 Pin Molexjuste introuvable-. Avec un peu d’aide, j’ai finalement pu réaliser le montage et profiter d’une superbe image en 24 kHz ou 15 kHz de mes jeux Dreamcast et Xbox360.

Retroblog - Ikaruga scanlines

Cependant, il faut comprendre que l’UVC a deux importantes contraintes, lesquelles sont inhérentes à son entrée. Il impose en effet (1) de connecter une source en 480p minimum, avec une fréquence de rafraichissement de 60 Hz et (2) n’accepte qu’un câble VGA !

Y raccorder sa Dreamcast, ou sa Xbox 360 nécessitera donc de se procurer un câble VGA et de paramétrer correctement sa sortie vidéo.

Là où les choses se gâtent, c’est pour les systèmes dépourvus de connectiques VGA (PS2, PS3, Wii, Xbox). Pour ces dernières, la solution pour laquelle j’ai opté, consiste à les paramétrer pour un affichage de type YUV (et non RGB) avec un balayage progressif «progressive scan» de 480 lignes minimum tout en les dotant de câbles YPbPr dédiés.

Une fois les sorties composantes YUV obtenues et le bon affichage paramètré (attention, sur PS2 cela dépend des jeux …), il faut raccorder ces dernières à un adaptateur / extracteur de synchro comme le Mayflash YPbPr to RGBHV, lequel se connecte à l’UVC.

Ce combo YUV2VGA + UVC m’offre donc la possibilité de raccorder un nombre conséquent de machines pour un rendu là encore optimal, sans latence perceptible.

Retroblog - Connexions video FINAL

Afin que ces histoires de connexions vidéo soient plus claires, j’ai schématisé mes branchements en distinguant résolutions et interfaces, n’hésitez donc pas à cliquer sur l’image ci-dessus pour avoir le détail.

En ce qui concerne mon Astro, depuis son passage en mode Tate et ce montage de l’UVC, j’alterne jeu de shoot sur PS2, Xbox 360 et Dreamcast. C’est d’ailleurs cette dernière qui à élu domicile dans la borne, en lieu et place du monnayeur ;).

De plus, ma Candy Cab installée étant à proximité de ma TV, je n’ai plus besoin de déplacer ma PS3 ou ma 360. Ces dernières sont reliées en HDMI à l’écran plat alors que leur sortie vidéo propriétaire reste câblée (YUV/PS3 et VGA/360), prête à lancer une partie sur l’Astro. Fini de tout déplacer pour jouer, je tire mes câbles manette, vidéo et audio de la borne au meuble TV puis je connecte, c’est tout !

En parlant d’audio, comme annoncé dans un de mes précédents billets, j’ai profité de ce montage pour câbler, en parallèle de l’installation mono d’origine, un amplificateur audio stéréo 12v. Coup de bol, j’ai entre temps dégoté un kit d’enceinte parfaitement compatible avec ma borne (Creative Soundworks SBS-52). Bein … ça décoiffe !

J’a fait une petite vidéo de l’installation qui, même si elle ne fait pas honneur au rendu vidéo tel qu’extrait de l’UVC, à au moins le mérite de témoigner de la restitution sonore de l’Astro avec ce couple enceintes/ampli.

Dernier point à aborder concernant l’intégration de mes consoles à la borne, les contrôles.

Alors que j’avais d’abord choisi la solution hackpad pour la PS2, j’ai finalement préféré la souplesse d’une solution tout-en-un, en me munissant ici d’une carte PS360+, laquelle m’offre la possibilité de récupérer les contrôles de l’ensemble de mes consoles 128 bits * en lui connectant un simple câble.

J’ai donc proprement recâbler un connecteur AMP à mon panel 1L7B, lequel est directement relié au bornier de la PS360+. Si j’installe une PCB Arcade, je connecte le panel à l’Astro City et si je joue avec une console, je connecte ce même connecteur à celui de la PS360+. Impossible de faire plus simple !

Retroblog - Montage UVC

Au final, sur un nouveau support aux mesures de l’Astro, voilà à quoi tout ce système ressemble (cliquez sur l’image ci-dessus); PS30+, montage UVC & connecteur Jamma, YUV2VGA et ampli audio. Tout est ici facilement accessible et modifiable. Si vous faites attention, vous constaterez que j’ai ajouté une PCB qui n’est pas sans rappeler mon PS2Jamma.

C’est en fait cet adaptateur PS2 que j’ai modifié en lui supprimant l’entrée vidéo au format Playstation pour la remplacer par une entrée SCART RGB standard. Cette solution me permet toujours de raccorder ma PS2 (pour les jeux non optimisés 480p et donc, inopérant via l’UVC) mais dorénavant, l’ensemble de mes consoles disposant d’une sortie péritel :D. l’image est là encore impeccable !

Voilà pour les principaux éléments me permettant de connecter mes consoles à l’Astro. Si vous souhaitez des précisions ou pensez des améliorations, n’hésitez pas à commenter.

* Merci à Ced qui me permet de préciser qu’à ce jour, le PS360+ n’est pas compatible Wii/Gamecube.

Techno – HDD PS2 & FreeMCBoot

Tout le mérite de cet article, si tant est que vous y appreniez quelque chose, revient aux excellents tutoriaux de la communauté Darius-Saturn. Comme moi, vous y trouverez énormément d’infos pour exploiter votre Playstation 2 à fond. Voilà, c’est dit 😉

Concernant mon article, je ne rentrerai pas dans le détail de ce qu’il est possible de faire via ce fameux adaptateur HDD/Réseau, je vous renvoi pour cela auxdits tutoriaux, mais m’intéresserai plutôt aux moyens permettant, à moindre frais et sans efforts ; de stocker ses jeux, améliorer les temps de chargement, économiser le lecteur optique de sa PS2 et cerise sur le gâteau; jouer à des jeux NTSC Jap & US sans modifier sa console.

La petite histoire :

A la suite de ma visite hebdomadaire aux différents cash de mon agglomération (lesquels ont apparemment fait le plein de Next Gen, suivez mon regard …), je suis tombé sur une pauvre PS2 de première génération, dite « Fat », bien crade, coincée entre une PS3 et une flopée de WiiU (?!), la seule du rayon en fait. Particularité de cette dernière, elle disposait de l’adaptateur pour « jouer sur le réseau » dixit le vendeur.

Prix de la bête 25€. Bon prix pour l’ensemble. Pas de garantie m’annonce le vendeur, il se propose de me la tester. Evidemment vu l’état, le lecteur n’a pas voulu s’ouvrir … Perso, seul l’adaptateur m’intéressait mais le vendeur n’avait aucune idée de sa particularité (nous allons y venir). Du coup, plutôt que lui montrer de l’intérêt pour ce dernier, je lui ai proposé 15€ pour l’ensemble « junk ». Il a accepté. Cool ! Après complet démontage et nettoyage, la console ne posera d’ailleurs plus aucun problème 😉

Adaptateur réseau kezaco ?

Alors vendeur JV à la FNAC il y a des années, je me souviens m’être posé une paire de fois la question en mettant en rayon cet adaptateur ethernet pour PS2. Accessoire vendu une fortune si ma mémoire est bonne et sur lequel trônait l’inscription HDD. Mais quel rapport entre le « Playstation Network » et un disque dur ? En 2004, aucun de ceux avec qui je travaillais ne connaissaient son utilité et pourtant …

Vendu pour sa fonction réseau, cet adaptateur permettant de connecter sa PS2 à un routeur/PC/Mac (les versions européennes ne contenaient  pas de modem) prévoyait aussi le raccordement et l’insertion d’un disque dur au format IDE de 3.5′ via l’emplacement prévu dans la console. Cette possibilité permettant entre autres, d’installer une version de Linux sur sa PS2 ! Sony a un temps commercialisé son propre disque dur. Certains titres en ont profité, histoire de  raccourcir les temps de chargement, sauvegarder ou télécharger du contenu.

Grâce aux créateurs de HD Loader, un disque dur standard pu par la suite être installé; voir la liste des compatibles à cette adresse. 

HDLoader et FreeMCBoot

HD Loader est un logiciel gratuit permettant de gérer un HDD « non officiel » et notamment de copier et lire via ce dernier des copies de jeux PS2. Le hic, c’est qu’à moins de passer par la version « commerciale » du soft (HD Advance), seules les PS2 modifiées « pucées » étaient à même de lire un support gravé … jusqu’à ce que l’exploit FreeMCBoot ne sois disponible !

FreeMCBoot ? Cet exploit permet de ne plus avoir à insérer un disque contenant HD Loader mais de le faire tenir, lui et les softs qui vont bien, sur une Memory Card. Ainsi, plus besoin de PS2 modifiée, mais uniquement d’une carte mémoire avec FreeMCBoot installée. Au démarrage, la PS2 boot sur la Memory Card et propose ses softs dont HD Loader, ici dans sa version 0.8c – la dernière -.

Là encore, il y a un hic ! Pour créer une FreeMCBoot, il faut une PS2 capable de lire un CDR …

Heureusement, et c’est ce que j’ai fait, il suffit de trouver (1) celui qui vous vendra un Memory Card avec FreeMCBoot dessus ou (2) demander à celui qui à une FreeMCBoot de vous en créer une (et oui, grâce aux deux ports de la console, elles se dupliquent !!!).

Il semblerait même qu’il soit possible d’installer FreeMCBoot directement du PC sur une carte Mémoire via l’adaptateur de Memory Card pour PS3 !!! Pour en savoir plus, cliquer ici.

Au final:

Si vous souhaitez copier et stocker vos jeux toutes régions sur PS2 et ne plus solliciter son lecteur optique il vous faudra:

  • Une PS2 « Fat »
  • Un adaptateur réseau pour PS2
  • Un disque dur compatible
  • Une carte mémoire avec FreeMCBoot

Enfin, comme je voulais être sur que ma PS2 PAL puisse lire un jeu NTSC-J pour cet article, et faute d’en avoir un à copier (que ma PS2 n’aurait de toute façon pas ingérer … le zonage quoi !), j’ai aussi testé le transfert d’ISO (image de jeux PS2) et la gestion d’un HDD via un PC (ne fonctionne pas sur OSX). C’est un jeu d’enfant !

On télécharge et on installe HDL Dump 0.8.6, on lance le soft correspondant présent sur sa FreeMCBoot (HD Loader Dumb server), on relie le tout via un bête câble ethernet et roule ma poule !

Finalement il avait raison le vendeur, j’ai quand même raccordé ma PS2 à mon réseau 😉

En ce qui me concerne, pouvoir disposer de tous les excellents SHMUP de la PS2 sur disque dur m’a donné une furieuse envie de raccorder cette dernière à mon Astro City. Le PS2 to Jamma est commandé, la suite dès réception !

Petit update: si ce qui est décrit ci-dessus vous intéresse je peux vous proposer de vous faire parvenir une FreeMCBoot créée par mes soins. J’ai la possibilité de récupérer des Memory Card officielles à bon prix. Comptez 10  12€ FDPI. Contact: postmaster@retroblog.fr

Lecture – Joypad spécial Playstation

Regardez ce sur quoi je suis tombé hier en fouinant dans un kiosque :

Un hors série de Joypad sur la Playstation … mouais bof. Ok j’aime cette console, et les suivantes d’ailleurs (je viens de me farcir MGS3 sur PS2, je me torture sur le Peace Walker de la PSP quand je trouve le temps et je ne me suis toujours pas remis du Heavy Rain de la PS3) mais je ne pensais pas apprendre grand chose de plus sur cette console, surtout avec Joypad. Il faut préciser que j’ai été très déçu par l’indigence de leur numéro 200 que je n’avais même pas chroniqué.

Mais bon, on ne se refait pas, et même pour 7,50 € (ouch !!!), il m’a suffit de lire quelques extraits relatifs à la création de la PS1 et feuilleter l’article témoignant de l’importance des œuvres de la Team ICO pour craquer.

Ok c’est mainstream, pas de quoi fouetter le gamer qui n’a pas hiberner de 95 à aujourd’hui, mais c’est extrêment bien foutu, bien écrit (Denis Brusseaux si tu me lis) et constitue au final, un panorama assez complet des 15 ans de Sony dans le jeu vidéo.

Bref je recommande, et j’y ai trouvé en partie, ce qui manquait au fameux numéro 200, non plus 2-3 lignes sur des jeux qui ont marqué, mais un peu d’analyse.

Ah j’oubliais, mention spéciale aux illustrations.

Paddle – Asciiware Resident Evil PS1

Et une nouvelle acquisition, une …

La manette estampillée Resident Evil et spécialement commercialisée pour le Resident Evil 2 de la PS1, avec des boutons réorganisés et parfaitement adaptés aux trois Resident Evil de la Play.

Avec le coté gauche rappelant la moto de Claire Redfield et le coté droit reprenant la crosse du gun de Leon Scott Kennedy, ce pad constitue un pièce de choix pour le fan de la série désirant revisiter Raccoon City et son manoir. (Un autre jeu PS1 reste difficilement jouable avec ce pad)

Reste plus qu’a dégotter la manette Chainsaw Massacre du Resident Evil 4 de la Game Cube.

Metal Gear Solid

Comme expliqué dans mon dernier post, une PS1 identique à celle que je possédait il y a une dizaine d’années m’a été offerte il y a peu.

Coincidence, j’étais en train de jouer à MGS4 sur PS3 à la même période. MGS4 est le deuxième Metal Gear auquel j’ai joué après avoir adoré le premier sur Playstation.

On m’offre une PS1, je joue à MGS4 et me voilà replongé à Shadow Moses dès le 4ème stage de MGS4 ! Ah que de souvenir … Vraiment apprécié ce p’tit clin d’oeil au premier MGS.

Du coup j’ai foncé sur le net à la recherche du Metal Gear à offrir à ma PS1. Résultat, une version complète dégotée sur leboncoin.fr pour 10 euros.

MGS1

(Re)coincidence, le PSN propose de télécharger MGS1 ! Là, je me dis deux choses …

1. A 9 euros le jeu dématérialisé, je préfère ma version boite et …

2. … les jeux PS1 tournent sur PS3 ???

J’insère ma galette … suspens … je crée une Memory Card virtuelle et le jeu se lance !

C’est top car la PS3 disposant d’une meilleure connexion (HDMI) que le composite de ma PS1, le jeu est bien plus beau sur PS3. On peut lisser l’affichage qui du coup permet de jouer sur TFT.

Pou fêter çà, une video du clin d’oeil de Kojima à son MGS1 dans MGS4 et du premier Metal Gear sur PS3 est en cours d’édition, histoire de comparer.

Enjoyez les doublages français dès mise en ligne … j’avais oublié à quel point ils étaient bon 😉

Oldies #3 – Playstation

Il y a deux semaines, un ami m’a fait cadeau de sa PS1 qu’il a cherché et retrouvé pour moi chez ses parents.

Elle n’est pas parfaite mais elle est entièrement d’origine et s’est avérée, une fois restaurée, dans un état très satisfaisant.

Je suis touché d’une telle attention … le retrogaming c’est aussi la passion du matériel et notamment de celui qui a une histoire. Celle de cette PS1, c’est un peu de la jeunesse de mon ami et de ses frangins. Elle a vécu et cela lui donne bien plus de valeur qu’un exemplaire déniché neuf.

PS1

Cette console m’a rappelé celle que j’avais acheté à 18 ans, et  les sensations éprouvées sur Metal Gear Solid, Resident Evil, Silent Hill ou Ridge Racer.

Et puis mine de rien, ça a déjà dépassé les 10 ans …

Merci Aurélien.