Techno – SLG-in-a-Box (Arcade Forge)

Voilà, j’ai mis du temps, mais je voulais pouvoir l’utiliser à 100% et le tester avec plusieurs machines, connectiques et écrans avant de revenir vous en parler sur le blog. Je pense aujourd’hui être le plus objectif possible concernant ce fameux SLG-in-a-Box, commandé sur ArcadeForge.net et reçu il y a quasi un mois maintenant.

Comme je vous l’expliquais précédemment, on peut lire de tout sur le net concernant le rendu du combo Sync Strike + Scaler GBS 8200 + SLG3000 et alors que je pense avoir lu un peu près tout ce que l’on pouvait en dire sur la toile, je me suis convaincu que ce système « tout en un » était ce qu’il me fallait pour profiter pleinement de TOUTES mes consoles sur ma TV LED; je me trompais …

Le SLG-in-a-Box est une solution bon marché (attention +/- 180€ tout de même …) constituée d’un assemblage de 3 PCB protégées par deux plaques de plexiglas de très belle qualité. Le montage est rudimentaire, mais très propre. cependant,  je conseille aux intéressés de ne pas maltraiter les entrées, ces dernières n’étant solidaires de la PCB que par leurs soudures.

Pour faire simple, le SLG-in-a-Box permet le raccordement de sources vidéos analogiques via une entrée SCART/péritel à laquelle est associé un Sync Strike ou séparateur de synchro , une entrée composante YPbPr (connectique YUV) et une entrée VGA (D-Sub 15), afin  d' »upscaler » le signal vidéo reçu à des résolutions de 640×480, 800×600, 1024×768 voire 1360×768 et les envoyer via une sortie VGA dédiée vers un écran LCD/moniteur pour en profiter décemment.

Ainsi, mon Supergun MVS connecté via sa prise péritel envoi au SLG-in-a-Box une résolution de 320×240 (Low-Res) que ce dernier traitera, via son convertisseur CGA/EGA/YUV vers VGA (ou scaler) GONBS 8220 v.4 afin d’envoyer le signal vidéo obtenu à mon moniteur à la résolution choisie; ici le 640×480 (Hi-Res), cette résolution  étant la plus adaptée avec l’utilisation du générateur de scanlines.

En effet, ce qui fait tout l’attrait de cette solution, c’est de permettre via le Sync Strike & le Scaler d’envoyer un signal vidéo d’une console retro (ou d’un Supergun)  à une résolution reconnue par un écran plat type LCD et surtout, de lui adjoindre ces fameuses scanlines, lignes de balayage horizontale caractéristiques de l’affichage de signaux progressifs sur un écran à tube cathodique, via l’utilisation d’un Scanlines Genearator ou « SLG » (LA spécialité d’ArcadeForge.net).

Comme l’illustre la photo de Marco (Metal Slug) ci-dessus, le signal 240p upscalé en 480p en sortie (partie gauche) est bien plus proche du rendu arcade original avec l’ajout de scanlines (partie droite).

Bien conçu, l’ensemble des commandes du scaler et du SLG sont accessibles sur le devant du boitier.

Là encore, il faudra néanmoins faire preuve de douceur dans la manipulation de ces commandes, les boutons étant eux aussi uniquement maintenus par leur soudures …

J’ai réalisé un nombre conséquent de tests sur différentes configurations et le système est pour le moins, efficace ! Le rendu de mon Gamecube connecté via sa prise SCART officielle est très bon.

Rogue Squadron avec des scanlines est vraiment beau, l’image semble étonnamment plus détaillée, plus précise.

A titre d’exemple, j’ai ici connecté:
1. Ma SuperGrafx via SCART (RGB SODIPENG) 240p vers 480p avec scanlines
2. Mon Supergun MVS 240p vers 480p avec scanlines
3. Ma Megadrive via SCART 224p vers 480p avec scanlines
4. Ma PS2 via  entrée composante YPbPr 480p vers 600p avec scanlines

Le problème, c’est que jusqu’ici, tous mes screenshot ont été réalisés sur mon moniteur VGA Cathodique, un Apple Display 21.5 » doté d’un magnifique tube Trinitron. Même si je dois avouer que sur ce diffuseur, le rendu est tout bonnement excellent, ce n’est pas l’écran auquel je destinais mon SLG-in-a-Box ! En effet si l’intérêt du boitier est de se passer d’un téléviseur à l’ancienne, c’est sur mon LCD que je compte bien m’en servir, et pas sur un un écran cathodique, lourd et encombrant.

Comme l’illustre la partie droite de l’image ci-dessus, une fois connectée à mon LCD LED Sony, l’image est (bien) moins jolie, elle fait apparaitre des bandes verticales sur toute la largeur de l’écran.

Une fois les scanlines ajoutées, ces bandes verticales crées une sorte de quadrillage sur l’image, laquelle devient très moche. Sur la photo ci-dessus, c’est un KOF qui tourne en 480p/60Hz sur une PS2 raccordée au SLG-in-a-Box via l’entrée composante composante YPbPr.

Vous me connaissez, j’ai écumé le net à la recherche d’une solution pour au final; changer d’alimentation, blinder l’alimentation et mon câble VGA avec de la ferrite, changer de câble VGA pour un TRES bon câble VGA, etc … Résultat des courses; un rendu plus fidèle encore et donc, des parasites encore plus visibles !

Je suis allé jusqu’à démonter ce beau SLG-in-a-Box pour savoir si ces lignes verticales étaient générées par le Sync Strike ou une une mauvaise connexion. J’ai finalement tester le scaler. Et bien disons qu’il est à la hauteur de sa réputation, le rendu perfectible du SLG-in-a-Box sur mon LCD vient bien de lui ou plutôt de son incompatibilité avec mon diffuseur.

J’ai à ce jour testé le SLG-in-a-Box sur 5 écrans dotés d’une entrée VGA, et ma conclusion est la suivante; si l’on met de côté le cathodique, qui lui réussi parfaitement, le problème apparait très marqué sur mon LCD Sony (je ne peux pas en l’état débrayer tous ses traitements électroniques, même avec le service mode), il est à peine perceptible sur mon LCD 21″ Viewsonic et invisible sur mes deux écrans plats Samsung (un 17″ et un 40″).

Ce SLG-in-a-Box je le voulais pour ne plus avoir à m’encombrer de ma TV CRT avec mes anciennes machines et ne plus profiter que de mon LCD. Râté ! Le système est bon, mais pas pour ma configuration. Au final, je me suis rendu compte que ce sont sur mon Astro City que mes 8/16/32 bits rendent le mieux et que si je veux brancher mes PS2, Gamecube/Wii, Xbox, Dreamcast, sans parler de la PS3 et de la 360, je peux me fier à l’upscale de mon LCD avec un signal de 480p et obtenir ces fameuses scanlines non plus grâce au SLG-in-a-Box mais au SLG HD= YUV Edition.

C’est officiel, mon SLG-in-a-Box est en vente, avis aux amateurs possesseurs de TV Samsung ;-). C’est Alandrel qui en profitera dorénavant …

Techno – PS2Jamma & Panel 1L7B

Il m’aura donc fallu un peu plus d’un mois pour enfin finaliser ce projet né du rachat d’une PS2 avec adaptateur HDD, à savoir; dédier une Playstation 2 à ma borne d’arcade.

Rappel des faits; grâce à l’exploit FreeMCBoot, il est possible de stocker des jeux PS2 sur un disque dur inséré dans sa console. Outre l’avantage de ne plus avoir à solliciter le lecteur optique, il est dorénavant possible à l’heureux possesseur de ce dispositif (moi !) de disposer de la fantastique ludothèque SHMUP NTSC qu’offre la console.

Immédiatement, j’ai fait le lien avec mon Astro City et me suis lancé dans l’aménagement de cette dernière.

Ledit aménagement a supposé; trouver un adaptateur pour raccorder ma console à l’Astro, dédier un panel au jeu console (avec le nombre adéquat de boutons), réaliser un Hack Pad et enfin, puisque j’ai bloqué sur les SHMUP verticaux, basculer l’Astro et pivoter son écran en mode «tate» (de loin la partie la plus difficile).

S’agissant du panel, j’ai eu longtemps hésité, prêt à en commander un neuf, sur les conseils avisés de l’ami Bababaloo (qui en a installé un magnifique). Finalement, j’en ai vu passé un sur un forum, j’ai opté pour la solution rapide & économique: Un panel «générique» River Service 1L7B qui m’a immédiatement intéressé pour ses deux boutons Player 1 & Player 2 parfaits pour les Start & Select, ainsi que son bouton de droite que je dédierai par la suite au bouton «home» des PS3 et Xbox 360.

Evidemment, le panel étant plutôt triste, j’ai récupéré ce que j’ai pu et installé 6 nouveaux Sanwa OBSF 30, 3 Seimitsu PS14D, une boule Seimitsu LB39 «Clear Smoke» et les bricoles qui vont bien pour câbler le tout. J’ai opté pour les 4 couleurs des Candy Cab SNK comme pour mon stick Mad Catz.

Pour raccorder le panel à ma borne, j’ai choisi de créer un Hack Pad déconnectable, aisément remplaçable par deux connecteurs AMP afin de maintenir la compatibilité du panel avec tout ce qui passe par le Jamma (MVS, CPS2, Saturn2Jamma et autres PCB). Comme à chaque fois que je bricole une manette, j’ai été cherché les plans pour câblage sur l’excellent Ultimate-Arcade-Station. Une fois mes câbles soudés sur la PCB de la manette PS1, j’ai remonté le tout dans sa coque transparente, finalement bien utile pour protéger mes soudures.

L’interface PS2Jamma, je l’ai trouvé sur eBay. Le vendeur l’avait mise en vente à ! Il n’a évidemment pas maintenu ce prix mais m’a accordé une remise significative …

Le système est très simple, il permet de raccorder un panel 2 joueurs aux 2 ports manettes, la console se connecte via le port vidéo et les câbles blanc & rouge permettent de lier l’alimentation de la borne au démarrage de la console. Enfin, les dipswitchs sont utiles pour qui souhaiterait rendre ce système utilisable à des fins commerciales. En effet le «timer» permet de «payer pour jouer». Heureusement, une fois désactivé aucun affichage parasite n’apparait sur l’écran.

A la façon de nos amis d’Arcade Forge, j’ai d’abords penser protéger la PCB via une plaque en plexiglas pour finalement me décider à fixer le système directement sur la console. Seule l’alimentation a été raccordée en direct, j’ai laissé le câble vidéo en «extérieur» pour plus facilement y brancher ma PS3 au besoin (non mais parce qu’un House of the Dead Overkill ça le fait !!!).

Ainsi équipé, l’insertion du système et on ne peut plus simple; (1) On fait la place pour la PS2 raccordée via le peigne Jamma (2) on branche la PS2 sur le 220v (3) on connecte le Hack Pad de son panel et (4) on allume sa borne !

Grâce au FreeMCBoot, et aux infos piochées sur le très intéressant Piafoland, j’ai chargé une version optimisée, via un éditeur hexadécimal, du portage PS2 de Dodonpachi Daioujou. En effet, comme certains autres titres typés arcade de la PS2, le SHMUP de Cave peut être adapté à un affichage 15 kHz ou «low-res» avec de belles scanlines, au plus proche de la PCB originale (que je n’ai jamais vu tourner …).

Qui dit SHMUP dit shoot horizontaux et … verticaux ! Du coup, entre Homura, Raiden III, Mushihimesama, Ibara, Trizeal, Psyvariar, XII stag ou ce dernier Dodonpachi, j’ai tenté la rotation en mode tate de l’écran. Pas facile à réaliser seul, j’ai pris le parti de coucher la borne sur le dos pour y parvenir. Après tout, je l’avais déjà complètement démonté pour la hisser sous les combles.

Le résultat avec le panel 1L7B me plait énormément (pour le moment). De plus,  les possibiltés offertes par ce type de montage et sa compatibilité PS1/PS2/PS3 sont extraordinaires. Seul regret, ne pas avoir d’écran tri-fréquences dans l’Astro City. Mais pour avoir lancer Street Fighter IV et d’autres jeux « next gen », une fois la bonne résolution paramètrée, le rendu est tout a fait satisfaisant.

Petit update pour ceux qui m’ont demandé ce que mode « tate » signifiait …

L’Astro City autorise la rotation (difficile) de son écran pour le passer du mode « yoko » traditionnel au mode « tate » (littéralement « debout ») adapté à certains shooters.

Le petit tuto de Gojiren (Neo-Geo Fan) pour plus de précisions

Techno – HDD PS2 & FreeMCBoot

Tout le mérite de cet article, si tant est que vous y appreniez quelque chose, revient aux excellents tutoriaux de la communauté Darius-Saturn. Comme moi, vous y trouverez énormément d’infos pour exploiter votre Playstation 2 à fond. Voilà, c’est dit ;-)

Concernant mon article, je ne rentrerai pas dans le détail de ce qu’il est possible de faire via ce fameux adaptateur HDD/Réseau, je vous renvoi pour cela auxdits tutoriaux, mais m’intéresserai plutôt aux moyens permettant, à moindre frais et sans efforts ; de stocker ses jeux, améliorer les temps de chargement, économiser le lecteur optique de sa PS2 et cerise sur le gâteau; jouer à des jeux NTSC Jap & US sans modifier sa console.

La petite histoire :

A la suite de ma visite hebdomadaire aux différents cash de mon agglomération (lesquels ont apparemment fait le plein de Next Gen, suivez mon regard …), je suis tombé sur une pauvre PS2 de première génération, dite « Fat », bien crade, coincée entre une PS3 et une flopée de WiiU (?!), la seule du rayon en fait. Particularité de cette dernière, elle disposait de l’adaptateur pour « jouer sur le réseau » dixit le vendeur.

Prix de la bête 25€. Bon prix pour l’ensemble. Pas de garantie m’annonce le vendeur, il se propose de me la tester. Evidemment vu l’état, le lecteur n’a pas voulu s’ouvrir … Perso, seul l’adaptateur m’intéressait mais le vendeur n’avait aucune idée de sa particularité (nous allons y venir). Du coup, plutôt que lui montrer de l’intérêt pour ce dernier, je lui ai proposé 15€ pour l’ensemble « junk ». Il a accepté. Cool ! Après complet démontage et nettoyage, la console ne posera d’ailleurs plus aucun problème ;)

Adaptateur réseau kezaco ?

Alors vendeur JV à la FNAC il y a des années, je me souviens m’être posé une paire de fois la question en mettant en rayon cet adaptateur ethernet pour PS2. Accessoire vendu une fortune si ma mémoire est bonne et sur lequel trônait l’inscription HDD. Mais quel rapport entre le « Playstation Network » et un disque dur ? En 2004, aucun de ceux avec qui je travaillais ne connaissaient son utilité et pourtant …

Vendu pour sa fonction réseau, cet adaptateur permettant de connecter sa PS2 à un routeur/PC/Mac (les versions européennes ne contenaient  pas de modem) prévoyait aussi le raccordement et l’insertion d’un disque dur au format IDE de 3.5′ via l’emplacement prévu dans la console. Cette possibilité permettant entre autres, d’installer une version de Linux sur sa PS2 ! Sony a un temps commercialisé son propre disque dur. Certains titres en ont profité, histoire de  raccourcir les temps de chargement, sauvegarder ou télécharger du contenu.

Grâce aux créateurs de HD Loader, un disque dur standard pu par la suite être installé; voir la liste des compatibles à cette adresse. 

HDLoader et FreeMCBoot

HD Loader est un logiciel gratuit permettant de gérer un HDD « non officiel » et notamment de copier et lire via ce dernier des copies de jeux PS2. Le hic, c’est qu’à moins de passer par la version « commerciale » du soft (HD Advance), seules les PS2 modifiées « pucées » étaient à même de lire un support gravé … jusqu’à ce que l’exploit FreeMCBoot ne sois disponible !

FreeMCBoot ? Cet exploit permet de ne plus avoir à insérer un disque contenant HD Loader mais de le faire tenir, lui et les softs qui vont bien, sur une Memory Card. Ainsi, plus besoin de PS2 modifiée, mais uniquement d’une carte mémoire avec FreeMCBoot installée. Au démarrage, la PS2 boot sur la Memory Card et propose ses softs dont HD Loader, ici dans sa version 0.8c – la dernière -.

Là encore, il y a un hic ! Pour créer une FreeMCBoot, il faut une PS2 capable de lire un CDR …

Heureusement, et c’est ce que j’ai fait, il suffit de trouver (1) celui qui vous vendra un Memory Card avec FreeMCBoot dessus ou (2) demander à celui qui à une FreeMCBoot de vous en créer une (et oui, grâce aux deux ports de la console, elles se dupliquent !!!).

Il semblerait même qu’il soit possible d’installer FreeMCBoot directement du PC sur une carte Mémoire via l’adaptateur de Memory Card pour PS3 !!! Pour en savoir plus, cliquer ici.

Au final:

Si vous souhaitez copier et stocker vos jeux toutes régions sur PS2 et ne plus solliciter son lecteur optique il vous faudra:

  • Une PS2 « Fat »
  • Un adaptateur réseau pour PS2
  • Un disque dur compatible
  • Une carte mémoire avec FreeMCBoot

Enfin, comme je voulais être sur que ma PS2 PAL puisse lire un jeu NTSC-J pour cet article, et faute d’en avoir un à copier (que ma PS2 n’aurait de toute façon pas ingérer … le zonage quoi !), j’ai aussi testé le transfert d’ISO (image de jeux PS2) et la gestion d’un HDD via un PC (ne fonctionne pas sur OSX). C’est un jeu d’enfant !

On télécharge et on installe HDL Dump 0.8.6, on lance le soft correspondant présent sur sa FreeMCBoot (HD Loader Dumb server), on relie le tout via un bête câble ethernet et roule ma poule !

Finalement il avait raison le vendeur, j’ai quand même raccordé ma PS2 à mon réseau ;)

En ce qui me concerne, pouvoir disposer de tous les excellents SHMUP de la PS2 sur disque dur m’a donné une furieuse envie de raccorder cette dernière à mon Astro City. Le PS2 to Jamma est commandé, la suite dès réception !

Petit update: si ce qui est décrit ci-dessus vous intéresse je peux vous proposer de vous faire parvenir une FreeMCBoot créée par mes soins. J’ai la possibilité de récupérer des Memory Card officielles à bon prix. Comptez 10  12€ FDPI. Contact: postmaster@retroblog.fr

Achat / Bon Plan – Silent Hill 2 (PS2)

Qui a dit qu’on ne faisait plus de bon coup sur eBay ? (comment ça, moi !?)

Regardez ce que j’ai dégotté pour 10 euros neuf !

Oui, ce superbe coffret de Silent Hill 2 pour PS2 sorti en novembre 2001 (ah oui, 10 ans quand même …). A l’époque, le packaging carton avec fourreau type « DVD Collector » c’était pas commun. Cela renforçait d’ailleurs le côté  exceptionnel du jeu qui il faut le dire, n’a pas pris une ride. Attention cependant, ce survival horror n’est pas à mettre entre toutes les mains, rien à voir avec un Resident Evil.

Voilà un titre trau-ma-ti-sant qui est au jeu vidéo ce que L’Echelle de Jacob ou La Secte Sans Nom est au cinéma.

Bonne nouvelle, le vendeur semble en avoir plusieurs ! Voyez donc ici.

On avait donc droit ici à une version collector, la seule disponible à sa sortie, laquelle comprenait un DVD vidéo avec le Making Off du jeu. La volonté des distributeurs français était bien de rapprocher le jeu des DVD et plus généralement du cinéma, souvenez-vous, c’était aussi le positionnement de la PS2 il y a 10 ans …

Voilà donc une version pour la collection, laquelle rejoindra son jumeau déballé depuis belle lurette et la version Director’s Cut sur PC.

Impossible de remettre la main sur ma version Inners Fear pour Xbox pour la photo. Dommage !

Bon Plan – Metal Slug Anthology (PS2)

Un billet vite fait, histoire de vous rencarder sur ce Metal Slug Anthology sur PS2, trouvé dans une grande surface à côté de chez moi pour 9.99 €. Il leur en restait un p’tit paquet donc si ça vous branche, je peux vous en prendre ;-).

Sur Gamopat.com, on regrette que la conversion PAL tourne à 50 Hz mais vu le contenu (7 jeux) ça reste pas mal. Surtout que tous les Metal Slug sont compris, dont Metal Slug 6.

N’hésitez pas …

Achats – Ico & Shadow of the Colossus (PS2)

Voilà deux titres PS2 dont l’auteur, Fumito Ueda, fait parti, grâce à ces deux titres, des créateurs les plus respectés du Jeu Vidéo contemporain.

Complètement passé à côté à leur sortie, 2002 pour Ico et 2005 pour Shadow of the Colossus, je suis heureux (et c’est peu de le dire …) de rattraper mon retard. C’est bien simple, je viens de me prendre deux claques. Pour ceux qui ne l’auraient pas lu ou entendu sur d’autres sites, tout ce qui a été dit sur ces titres est vrai, ils sont exceptionnels, à tel point qu’Ico est en passe de devenir mon jeu préféré sur console récente.

Je recherchai ces deux jeux depuis un moment, sans trop forcer, en attendant de trouver une bonne occaz. L’idée, c’était de les dénicher dans leur version Collector. Depuis la lecture du numéro de Joypad dédié à la Playstation, j’ai activé mes recherches, un brin découragé par la côte de ces titres (autour des 50-70 euros complets !).

Comme je bosse sur Nancy ces derniers temps, je me suis souvenu avoir lu sur le blog de Pix’N Love, qu’il y existait une boutique proposant de vieux jeux et des collectors introuvables, Cybersoft.

Bon, j’vais faire court (on en reparlera), j’ai trouvé ladite boutique il y a deux semaines et croyez moi, cette dernière a potentiellement de quoi me faire perdre un smic en quelques minutes (Ah … PC Engine DUO … Neo Geo AES … Super Famicom …). Bref, je bave chine et déniche, un Shadow of The Colossus en parfait état (mais sans cartes) pour une trentaine d’euros. Ok je prends. 3 jours plus tard, me voilà qui glande (sans grande conviction) dans un Score Games à la recherche d’un guide pour MGS3 et sur quoi je tombe !!! Un exemplaire complet en superbe état d’Ico pour 24 euros. Bingo, mission accomplie et en moins d’une semaine. Ah, la vie est belle parfois.

Je proposerai, histoire de varier mon contenu, les tests de ces deux perles ces prochains jours (… ou semaines :-().

En attendant, croyez moi, si vous tombez sur ces jeux, achetez-les !

Pour info, ces deux titres sont compatibles 60 Hz et Shadow of the Colossus permet un affichage optimisé pour PS2, ce qui en fait l’un (le) plus beau jeu de la console.

Techno – Câble YUV pour PS2

Comme annoncé ici, pas question de commencer MGS Peace Walker sur PSP sans terminer MGS3. Bien que la PS2 est calibrée pour tourner sur des écran à tube, surtout dans sa version PAL 50 Hz, après m’être rendu compte que le jeu était en 16/9 ème et que ma Trinitron 4/3 me tronquait une bonne partie de l’image, je me suis dit qu’il serait bien plus agréable d’en profiter sur sur le LCD 16/9 ème de 107 cm …

Pour avoir pas mal joué sur un projecteur HD Ready avec une Wii, je connais bien le rendu -dégueulasse- des basses résolutions sur des matrices LCD HD-Ready ou Full HD. Mais comme je ne suis jamais échaudé la première fois, j’ai voulu retenter le coup, avec la PS2 cette foi.

A l’allumage la PS2 propose dans son menu de configuration deux modes d’affichage : RGB ou Y Cb/Pb Cr/Pr, disponible respectivement avec un câble péritel RGB et un câble composante YUV. Disposant d’une péritel RGB de qualité moyenne, le rendu est apparu correct sans plus (fort crénelage et couleur un brin baveuse).

Connaissant la possibilité de passer en YUV et de bénéficier à prioiri, d’un affichage plus fin, je me suis mis a rechercher un cable composante pour PS2 de bonne qualité à bon prix. J’ai alors appris deux choses:

(1) la connectique étant la même que celle de la PS3, un câble pour cette dernière est compatible pour PS2,

(2) comme le HDMI est vraisemblablement devenu le standard de la PS3, les câbles YUV sont donnés !

J’ai donc commandé un câble YUV de marque Joytech, livré avec câble ethernet et câble optique neuf pour 8 € FDPI sur le market place d’Amazon. J’ai même été livré en 24h !!!

Pour 8 € je ne risque donc pas grand chose vu le contenu du pack. Une fois connecté à la PS2 et les bons réglages opérés sur cette dernière, j’avoue avoir été agréablement surpris par la différence de rendu.

Version PAL oblige, ma PS2 envoi un signal vidéo de 576 lignes entrelacées (576i), mais un signal très propre, avec de très belles couleurs. les caractères sont bien nets et le rouge ne bave pas. seul le crénelage apparait plus marqué encore (l’image est plus nette …).

Avec le câble RGB, les couleurs semblent fausses et les contours sont mal dessinés, presque flous.

La colorimétrie est différente avec le câble YUV, les contours sont plus fins et l’image semble moins floue.

Je me suis donc mis à MGS3 version PAL dans les meilleurs conditions possibles actuellement (raccordé en optique à l’ampli, le Dolby Prologic fait des merveilles).

Pour info, une telle configuration me permettrait d’afficher certains jeux PAL en balayage progressif à une fréquence de 60 Hz (mode 480p et non plus 575i). Le top du top affichable par une PS2 PAL. La liste est très courte mais a le mérite de posséder deux perles: Beyond Good And Evil et Shadow Of The Colossus.