Oldies #9 – Neo Geo AES (SNK)

Et voilà ! Elle est là chez moi, branchée sur ma télé cette fameuse Neo Geo AES.

L’attente fut relativement courte, la bête est arrivée vendredi dernier dans mon village, réceptionnée par ma gentille voisine, laquelle fût malheureusement obligée de verser 35 euros à Chronopost au titre d’un dédouanement correspondant à de la TVA (13 €) et à des frais de dossier (21 €). C’est du vol !!!

Bref, cela ne commençait donc pas très bien, mais voyons la suite.

Déballage fébrile, c’est un peu con à dire mais la console vient du Japon … , j’ai vérifié qu’elle était bien partie de Sapporo situé l’île d’Hokkaidö et pas plus bas ! (en même temps …). Emballage Impeccable, et contenu conforme au descriptif du vendeur. Boite, manette, notice, certificat, câble et adaptateur sont biens présents.

La console n’était pas très propre mais rien de rédhibitoire. Après un rapide essai et un nettoyage minutieux (comme d’hab !), j’ai donc eu le plaisir de m’adonner enfin à cette merveille.

Concernant le nettoyage, je n’ai pas démonté la console de peur de fusiller les patins en caoutchouc, seule la manette à été entièrement révisée et nettoyée.

Pour avoir démonter une paire de consoles et d’accessoires depuis près de deux ans, je vous confirme que c’est de la belle ouvrage. On comprend mieux pourquoi cette machine passe les années sans sourciller. Ce pad dispose de connectiques très propres et bien organisées.

Comme je l’expliquais précédemment, bien que je connaissais cette machine, mon premier contact avec cette dernière n’est très récent et je fus surpris de constater qu’une sortie casque avec volume était présente, à l’image de celle que l’on trouvait sur les premières Megadrive. J’avais occulté ce détail. Je ne l’ai pas encore essayé mais je doute qu’elle sorte du stéréo. La connectique fournie pour le raccordement à un écran est mono. En même temps, mon slot ne balance pas non plus de signal sur deux voies …

Concernant le hardware en général, il faut noter que le tout reste «basique» pour cette vingtenaire, pas de voyant de mise sous tension à l’image de celui que l’on trouve sur Neo geo CD par exemple. Mais c’est aussi ce qui fait sa robustesse. Pas de fioritures, juste de l’efficacité. Pour LA console des jeux bastons, on en attendait pas moins (ou plus).

Comme beaucoup, je la trouve magnifique, mais suis-je réellement objectif ? Sa relative rareté et son prix contribuent à n’en pas douter culte que nous sommes enclin à lui vouer. Car mine de rien, c’est quand même pas commun une Neo Geo !

Avec ma Neo Geo CD Top Loading et le slot que je compte consoliser sous peu, j’ai à disposition les trois versions de controller sortis, tous compatibles avec l’engin, dont deux stick originaux.

De gauche à droite: Le Neo Geo CD Joystick Controller (Pro) aussi appelé «Stick Haricot / Cacahouète» en raison de sa forme , le Neo Geo Pad et le stick original dont les boutons sont similaires au bouton Reset de l’AES.

Comme une console n’est rien sans un jeu, surtout une Neo Geo …, j’ai commandé un exemplaire du célèbre Samouraï Spirits (Samuraï Shodown aux US).

N’ayant que trop peu de recul pour vous parler du jeu, plutôt addictif et très bien animé, je vais plutôt m’attarder sur la taille de cette cartouche, et de toutes les autres «100 Mega Shock !», «Max 330 Mega» ou «Giga Power».

Ces cartouches annoncent clairement la couleur, elles sont énormes !!! Et leurs boites, les «Shock Box», le sont tout autant. On dirait des VHS 🙂

Et hop, un petit comparatif entre une cartouche d’AES, une cartouche de Megadrive et … une cartouche de Neo Geo Pocket (oui, monsieur à de l’humour !).

Bon j’vous laisse, je vais un peu titiller le monstre, et me mettre à économiser pour me payer un King Of Fighters 2001 (j’ai lu quelque part que ce jeu était à l’AES ce que Mario est à la NES ! C’est rigolo, non ?).