Techno – Raccorder ses consoles à une Astro City

Voilà un petit moment que je me gardais ce billet en réserve, maintes fois reporté, la faute à de multiples modifications de l’installation et surtout, de constantes interrogations d’ordre technique, pour lesquelles j’ai dédié une page du blog (vivement conseillée pour comprendre ce qui est expliqué ci-dessous).

A l’origine, il y avait donc la volonté de jouer à certains de mes jeux consoles sur l’Astro City, n’en déplaise aux puristes.

Ainsi, en octobre dernier, je me procurai un adaptateur Saturn2jamma pour raccorder la Saturn à la borne, efficace mais assez couteux. En mars, je connectais ma PS2 grâce à un PS2Jamma. Bon prix cette fois, et plus de connectivité puisque Playstation, PS2 et PS3 pouvaient désormais être branchées.

Mais ces solutions dédiées sont par définition, limitées. Je me suis donc rapidement convaincu qu’un adaptateur universel serait finalement plus utile … jusqu’à tomber sur l’UVC d’Ultracade !

L’Universal Video Converter est convertisseur de signaux vidéo Hi-Res vers une plus basse résolution (un «downscaler»), permettant la connexion de consoles récentes (128 bits et au delà) au moniteur d’une borne d’arcade.

Alors que je me tourne de plus en plus en plus vers le SHMUP, cette interface s’est avérée particulièrement intéressante pour profiter sur ma borne, du catalogue Dreamcast (Ikaruga, Under Defeat , …) ainsi que des portages 360 et PS3 (Ketsui !) des jeux Cave.

Vendue nue, sans connectique, utiliser cet UVC ne s’est pas fait sans un minimum de patience et … d’étain !

Il m’aura, entre autres choses, fallu passer commande d’un peigne Jamma et surtout, dénicher un connecteur d’alimentation 6 Pin Molexjuste introuvable-. Avec un peu d’aide, j’ai finalement pu réaliser le montage et profiter d’une superbe image en 24 kHz ou 15 kHz de mes jeux Dreamcast et Xbox360.

Retroblog - Ikaruga scanlines

Cependant, il faut comprendre que l’UVC a deux importantes contraintes, lesquelles sont inhérentes à son entrée. Il impose en effet (1) de connecter une source en 480p minimum, avec une fréquence de rafraichissement de 60 Hz et (2) n’accepte qu’un câble VGA !

Y raccorder sa Dreamcast, ou sa Xbox 360 nécessitera donc de se procurer un câble VGA et de paramétrer correctement sa sortie vidéo.

Là où les choses se gâtent, c’est pour les systèmes dépourvus de connectiques VGA (PS2, PS3, Wii, Xbox). Pour ces dernières, la solution pour laquelle j’ai opté, consiste à les paramétrer pour un affichage de type YUV (et non RGB) avec un balayage progressif «progressive scan» de 480 lignes minimum tout en les dotant de câbles YPbPr dédiés.

Une fois les sorties composantes YUV obtenues et le bon affichage paramètré (attention, sur PS2 cela dépend des jeux …), il faut raccorder ces dernières à un adaptateur / extracteur de synchro comme le Mayflash YPbPr to RGBHV, lequel se connecte à l’UVC.

Ce combo YUV2VGA + UVC m’offre donc la possibilité de raccorder un nombre conséquent de machines pour un rendu là encore optimal, sans latence perceptible.

Retroblog - Connexions video FINAL

Afin que ces histoires de connexions vidéo soient plus claires, j’ai schématisé mes branchements en distinguant résolutions et interfaces, n’hésitez donc pas à cliquer sur l’image ci-dessus pour avoir le détail.

En ce qui concerne mon Astro, depuis son passage en mode Tate et ce montage de l’UVC, j’alterne jeu de shoot sur PS2, Xbox 360 et Dreamcast. C’est d’ailleurs cette dernière qui à élu domicile dans la borne, en lieu et place du monnayeur ;).

De plus, ma Candy Cab installée étant à proximité de ma TV, je n’ai plus besoin de déplacer ma PS3 ou ma 360. Ces dernières sont reliées en HDMI à l’écran plat alors que leur sortie vidéo propriétaire reste câblée (YUV/PS3 et VGA/360), prête à lancer une partie sur l’Astro. Fini de tout déplacer pour jouer, je tire mes câbles manette, vidéo et audio de la borne au meuble TV puis je connecte, c’est tout !

En parlant d’audio, comme annoncé dans un de mes précédents billets, j’ai profité de ce montage pour câbler, en parallèle de l’installation mono d’origine, un amplificateur audio stéréo 12v. Coup de bol, j’ai entre temps dégoté un kit d’enceinte parfaitement compatible avec ma borne (Creative Soundworks SBS-52). Bein … ça décoiffe !

J’a fait une petite vidéo de l’installation qui, même si elle ne fait pas honneur au rendu vidéo tel qu’extrait de l’UVC, à au moins le mérite de témoigner de la restitution sonore de l’Astro avec ce couple enceintes/ampli.

Dernier point à aborder concernant l’intégration de mes consoles à la borne, les contrôles.

Alors que j’avais d’abord choisi la solution hackpad pour la PS2, j’ai finalement préféré la souplesse d’une solution tout-en-un, en me munissant ici d’une carte PS360+, laquelle m’offre la possibilité de récupérer les contrôles de l’ensemble de mes consoles 128 bits * en lui connectant un simple câble.

J’ai donc proprement recâbler un connecteur AMP à mon panel 1L7B, lequel est directement relié au bornier de la PS360+. Si j’installe une PCB Arcade, je connecte le panel à l’Astro City et si je joue avec une console, je connecte ce même connecteur à celui de la PS360+. Impossible de faire plus simple !

Retroblog - Montage UVC

Au final, sur un nouveau support aux mesures de l’Astro, voilà à quoi tout ce système ressemble (cliquez sur l’image ci-dessus); PS30+, montage UVC & connecteur Jamma, YUV2VGA et ampli audio. Tout est ici facilement accessible et modifiable. Si vous faites attention, vous constaterez que j’ai ajouté une PCB qui n’est pas sans rappeler mon PS2Jamma.

C’est en fait cet adaptateur PS2 que j’ai modifié en lui supprimant l’entrée vidéo au format Playstation pour la remplacer par une entrée SCART RGB standard. Cette solution me permet toujours de raccorder ma PS2 (pour les jeux non optimisés 480p et donc, inopérant via l’UVC) mais dorénavant, l’ensemble de mes consoles disposant d’une sortie péritel :D. l’image est là encore impeccable !

Voilà pour les principaux éléments me permettant de connecter mes consoles à l’Astro. Si vous souhaitez des précisions ou pensez des améliorations, n’hésitez pas à commenter.

* Merci à Ced qui me permet de préciser qu’à ce jour, le PS360+ n’est pas compatible Wii/Gamecube.

Techno – Câble RGB Neo Geo

Aujourd’hui, on va parler (une nouvelle fois) de … Neo Geo !

Bein oui, j’ai reçu hier le câble RGB (péritel RVB / RGB Scart) réalisé par la fine fleur des préparateurs/moddeurs français: Otaku’s Store.

Première impression: Comme attendu, c’est propre et costaud. De là à valoir la vingtaine d’euros demandée, cela reste relativement basique après tout. Mais quand on aime …

Si il y en a bien un qui a toujours été convaincu des bienfaits du signal RGB, à défaut d’YUV, c’est bien moi. Je ne compte plus la quantité d’adaptateurs péritel accumulés ces dernières années sur tous types de supports.

Cependant, j’ai eu matière à réfléchir avec cette fameuse Neo Geo AES

Mais commençons par les basiques. Au début, il y avait le signal composite (connecteur coaxial jaune). Bah ! C’est toujours moche, particulièrement l’affichage de couleur rouge, qui « bave » à tous les coups. Puis il y eut (bon, je ne sais pas si une chronologie est à respecter ;-)) le câble S-Video. Concernant ce dernier, bein … euh… c’est mieux, point. Jusqu’au jour où apparut le câble RGB, avec les signaux rouge vert et bleu parfaitement décomposés, permettant l’affichage de pixels plus « propres » sur nos bonnes vieilles TV cathodiques.

Petite illustration, ici avec la Neo Geo CD qui offre ces trois types de connexion:

Retroblog - Neo Geo RVB #2
Respectivement: Composite – S-Video – RGB (cliquez, image HD)

Résultat sans appel: sur Neo Geo CD, le RGB l’emporte haut la main. Par contre sur AES, je fût très surpris: Le RGB détaille plus les images, mais ce signal semble également « brûler les blancs », faisant perdre du contraste à l’image. Même certains éléments d’arrière plan ressortent moins bien qu’avec du composite !

Retroblog - Neo Geo RGB #6

Retroblog - Neo Geo RGB #7

Et oui, ça saute pas aux yeux ! La première image c’est du composite. Regardez le rouge de la bouée et le bleu de « Round« , ces couleurs ne sont pas nettes. la deuxième en revanche, c’est bien du RGB et pourtant, l’affichage semble plus clair. L’image est moins contrastée; elle donne l’impression d’un moindre détail. Un comble pour un signal RGB !!!

Retroblog - Neo Geo RVB #1
Composite à gauche, RGB à droite (même appareil photo, même exposition/sensibilté/ouverture).

Impossible qu’un éventuel défaut vienne du câble, l’image RGB est splendide sur Neo Geo CD. Mais alors, cela viendrait-il de l’AES ? Il semblerait que oui. D’après ce site, la série de ma console (AES n° 205277) n’est pas gâtée par son signal RGB :-(.

Pour les plus bricoleurs, il serait apparemment possible de brancher son AES en RGB via un câble Megadrive (SEGA). Il paraitrait qu’il faut forcer. Vu les différences, je ne tenterai pas.

Megadrive à gauche, Neo Geo à droite. CQFD.