Techno – Hanzo (Dreamcast)

Beharius, forumer d’assemblergames.com et créateur d’une ingénieuse VGA Box pour Dreamcast m’a contacté afin de me présenter sa création. Particulièrement intéressé, ce dernier m’a gentiment proposé d’en tester un exemplaire.

Tester une produit que l’on m’envoie est une première en ce qui me concerne et je dois avouer que je redoutais un peu que l’accessoire me déplaise, je n’en avais jamais entendu parlé et sur le principe, je le trouvais limité parce que dédié à la seule Dreamcast, je me trompais …

Hanzo est donc une interface VGA permettant de raccorder une Dreamcast à un moniteur VGA pour ainsi profiter d’une résolution de 640×480 avec le beau signal progressif dont la Dreamcast est capable. Principale apport de l’Hanzo par rapport à une VGA Box classique; c’est aussi un générateur de scanlines, à l’image du célèbre SLG 3000 (scanlines generator) d’Arcade Forge.

Assez proche des réalisations de nos amis allemands, la PCB qui m’a été envoyée comprenait une protection en plexiglas d’une finition certes inférieure à celles d’Arcade Forge mais tout à fait convenable pour ce type d’interface.

Dotée des traditionnelles sorties VGA et cinch audio, l’interface intègre naturellement les réglages que les possesseurs de SLG connaissent bien dont l’even/odd (lignes paires ou impaires), et un réglage d’épaisseur des lignes. Détail important, Hanzo ne nécessite pas d’alimentation (voir son manuel d’utilisation: Hanzo Manual).

D’un conception très proche du T-SLG, une alternative au SLG 3000 (voir ici), le rendu est efficace, identique à ce que j’ai pu observer avec le SLG-in-a-Box. Une fois raccordé à ma Dreamcast et mon LCD Viewsonic, l’image affichée était parfaite, sans les parasites que ma précédente VGA Box générait aléatoirement. Je possède un câble DC/VGA confectionné par Cabou spécialement  pour ma borne, le rendu est équivalent …

Je m’étais installé ma Dreamcast sur le bureau avec mon LCD en position verticale histoire de me faire rapidement un petit SHMUP type Ikaruga ou Under Defeat. Avec Hanzo, en plus de bénéficier de l’affichage en 480p, je dispose dorénavant de magnifiques scanlines, et vous savez que je les apprécie ! Ces scanliner sont vraiment indispensables aux LCD que nous utilisons pour raccorder nos machines SD.

Détail amusant, Hanzo a une LED bleue, comme celle installée dans ma Dreamcast ;).

Ce qui est aussi une autre qualité de cette interface, c’est la possibilité qu’elle offre, d’opter en plus du traditionnel 480p VGA (31kHz) pour du 480i RGB lequel peut être forcé (Start + L) sur certains jeux à 240p (15kHz). Si ça ne vous dit rien, jetez donc un oeil ici.

En effet, des titres comme Marvel vs Capcom: Clash of Super Heroes ou Street Fighter 3 peuvent envoyer un signal en 240p, idéal pour les amateurs de rendu « arcade perfect« .

Fan de scanlines, d’arcade et à fortiori, possesseurs d’une Dreamcast, Hanzo est une alternative viable; bien pensée et attractive pour profiter du top de l’affichage possible avec la 128 bits de SEGA, tout en ayant un rendu « arcade » grâce au T-SLG intégré.

Un SLG 3000 s’affiche à 49€ FDPO et un Hanzo 60$ soit 43€ FDPI. Imbattable donc pour qui projète de se servir d’un générateur de scanlines avec une Dreamcast, quoique Beharius m’a précisé qu’un adapteur permettant de connecter d’autres sources pouvait être ajouté pou 5€ de plus. Pas d’info concernant ce dernier, je ne l’ai pas essayé.

Cet adaptateur est donc bon marché et efficace, je ne le connaissais pas et suis heureux de vous le faire découvrir si vous étiez, vous aussi, passé à côté. Si Hanzo vous intéresse, contactez-moi, je vous mettrai en relation avec son créateur, son site internet étant à cette heure non consultable (beharbros.com).

Techno – SLG-in-a-Box (Arcade Forge)

Voilà, j’ai mis du temps, mais je voulais pouvoir l’utiliser à 100% et le tester avec plusieurs machines, connectiques et écrans avant de revenir vous en parler sur le blog. Je pense aujourd’hui être le plus objectif possible concernant ce fameux SLG-in-a-Box, commandé sur ArcadeForge.net et reçu il y a quasi un mois maintenant.

Comme je vous l’expliquais précédemment, on peut lire de tout sur le net concernant le rendu du combo Sync Strike + Scaler GBS 8200 + SLG3000 et alors que je pense avoir lu un peu près tout ce que l’on pouvait en dire sur la toile, je me suis convaincu que ce système « tout en un » était ce qu’il me fallait pour profiter pleinement de TOUTES mes consoles sur ma TV LED; je me trompais …

Le SLG-in-a-Box est une solution bon marché (attention +/- 180€ tout de même …) constituée d’un assemblage de 3 PCB protégées par deux plaques de plexiglas de très belle qualité. Le montage est rudimentaire, mais très propre. cependant,  je conseille aux intéressés de ne pas maltraiter les entrées, ces dernières n’étant solidaires de la PCB que par leurs soudures.

Pour faire simple, le SLG-in-a-Box permet le raccordement de sources vidéos analogiques via une entrée SCART/péritel à laquelle est associé un Sync Strike ou séparateur de synchro , une entrée composante YPbPr (connectique YUV) et une entrée VGA (D-Sub 15), afin  d' »upscaler » le signal vidéo reçu à des résolutions de 640×480, 800×600, 1024×768 voire 1360×768 et les envoyer via une sortie VGA dédiée vers un écran LCD/moniteur pour en profiter décemment.

Ainsi, mon Supergun MVS connecté via sa prise péritel envoi au SLG-in-a-Box une résolution de 320×240 (Low-Res) que ce dernier traitera, via son convertisseur CGA/EGA/YUV vers VGA (ou scaler) GONBS 8220 v.4 afin d’envoyer le signal vidéo obtenu à mon moniteur à la résolution choisie; ici le 640×480 (Hi-Res), cette résolution  étant la plus adaptée avec l’utilisation du générateur de scanlines.

En effet, ce qui fait tout l’attrait de cette solution, c’est de permettre via le Sync Strike & le Scaler d’envoyer un signal vidéo d’une console retro (ou d’un Supergun)  à une résolution reconnue par un écran plat type LCD et surtout, de lui adjoindre ces fameuses scanlines, lignes de balayage horizontale caractéristiques de l’affichage de signaux progressifs sur un écran à tube cathodique, via l’utilisation d’un Scanlines Genearator ou « SLG » (LA spécialité d’ArcadeForge.net).

Comme l’illustre la photo de Marco (Metal Slug) ci-dessus, le signal 240p upscalé en 480p en sortie (partie gauche) est bien plus proche du rendu arcade original avec l’ajout de scanlines (partie droite).

Bien conçu, l’ensemble des commandes du scaler et du SLG sont accessibles sur le devant du boitier.

Là encore, il faudra néanmoins faire preuve de douceur dans la manipulation de ces commandes, les boutons étant eux aussi uniquement maintenus par leur soudures …

J’ai réalisé un nombre conséquent de tests sur différentes configurations et le système est pour le moins, efficace ! Le rendu de mon Gamecube connecté via sa prise SCART officielle est très bon.

Rogue Squadron avec des scanlines est vraiment beau, l’image semble étonnamment plus détaillée, plus précise.

A titre d’exemple, j’ai ici connecté:
1. Ma SuperGrafx via SCART (RGB SODIPENG) 240p vers 480p avec scanlines
2. Mon Supergun MVS 240p vers 480p avec scanlines
3. Ma Megadrive via SCART 224p vers 480p avec scanlines
4. Ma PS2 via  entrée composante YPbPr 480p vers 600p avec scanlines

Le problème, c’est que jusqu’ici, tous mes screenshot ont été réalisés sur mon moniteur VGA Cathodique, un Apple Display 21.5 » doté d’un magnifique tube Trinitron. Même si je dois avouer que sur ce diffuseur, le rendu est tout bonnement excellent, ce n’est pas l’écran auquel je destinais mon SLG-in-a-Box ! En effet si l’intérêt du boitier est de se passer d’un téléviseur à l’ancienne, c’est sur mon LCD que je compte bien m’en servir, et pas sur un un écran cathodique, lourd et encombrant.

Comme l’illustre la partie droite de l’image ci-dessus, une fois connectée à mon LCD LED Sony, l’image est (bien) moins jolie, elle fait apparaitre des bandes verticales sur toute la largeur de l’écran.

Une fois les scanlines ajoutées, ces bandes verticales crées une sorte de quadrillage sur l’image, laquelle devient très moche. Sur la photo ci-dessus, c’est un KOF qui tourne en 480p/60Hz sur une PS2 raccordée au SLG-in-a-Box via l’entrée composante composante YPbPr.

Vous me connaissez, j’ai écumé le net à la recherche d’une solution pour au final; changer d’alimentation, blinder l’alimentation et mon câble VGA avec de la ferrite, changer de câble VGA pour un TRES bon câble VGA, etc … Résultat des courses; un rendu plus fidèle encore et donc, des parasites encore plus visibles !

Je suis allé jusqu’à démonter ce beau SLG-in-a-Box pour savoir si ces lignes verticales étaient générées par le Sync Strike ou une une mauvaise connexion. J’ai finalement tester le scaler. Et bien disons qu’il est à la hauteur de sa réputation, le rendu perfectible du SLG-in-a-Box sur mon LCD vient bien de lui ou plutôt de son incompatibilité avec mon diffuseur.

J’ai à ce jour testé le SLG-in-a-Box sur 5 écrans dotés d’une entrée VGA, et ma conclusion est la suivante; si l’on met de côté le cathodique, qui lui réussi parfaitement, le problème apparait très marqué sur mon LCD Sony (je ne peux pas en l’état débrayer tous ses traitements électroniques, même avec le service mode), il est à peine perceptible sur mon LCD 21″ Viewsonic et invisible sur mes deux écrans plats Samsung (un 17″ et un 40″).

Ce SLG-in-a-Box je le voulais pour ne plus avoir à m’encombrer de ma TV CRT avec mes anciennes machines et ne plus profiter que de mon LCD. Râté ! Le système est bon, mais pas pour ma configuration. Au final, je me suis rendu compte que ce sont sur mon Astro City que mes 8/16/32 bits rendent le mieux et que si je veux brancher mes PS2, Gamecube/Wii, Xbox, Dreamcast, sans parler de la PS3 et de la 360, je peux me fier à l’upscale de mon LCD avec un signal de 480p et obtenir ces fameuses scanlines non plus grâce au SLG-in-a-Box mais au SLG HD= YUV Edition.

C’est officiel, mon SLG-in-a-Box est en vente, avis aux amateurs possesseurs de TV Samsung ;-). C’est Alandrel qui en profitera dorénavant …

Commande – SLG-in-a-Box (Arcade Forge)

Et voilà, après une année à me tâter entre conserver ma TV Cathodique, faire péter la tirelire pour un XRGB ou tenter le combo scaler + sync strike + scanlines generator, j’ai finalement opté pour la dernière solution, non pas en kit, mais en une seule et jolie pièce, telle que pensée et réalisée par Bencao74, commercialisée sur ArcadeForge.net.

Je viens donc de passer commande du fameux SLG-in-a-Box (testé ici), qui sur le papier reste un bon compromis entre prix, simplicité et rendu pour qui souhaite faire passer ses anciennes machines avec traitement de signaux en 240P sur des écrans récents et/ou donner un « coup de vieux » au rendu vidéo de consoles récentes, via l’ajout de scanlines.

Je redoute un peu le traitement du convertisseur CGA/EGA/YUV vers VGA GBS-8220, décrié par les puristes, mais ceci explique aussi la différence de prix, comparé à d’autres solutions type XRGB.

En attendant mon avis sur cette interface, et si vous aussi êtes tentés de raccorder vos 8/16 bits sur le LCD du salon, consultez l’indispensable retrogaming.hazard-city.de.