Techno – SLG HD= YUV Edition (Arcade Forge)

Plus beaucoup d’activité sur le blog, la faute à un changement de boulot (de vie ?) qui ne ne laisse que peu de place à mes passions …

Du coup, il me faut des lustres pour boucler des sujets commencés il y’a des mois, à l’image de ce billet dédié, une fois n’est pas coutume, à un générateur de scanlines !

Pour ceux qui suivent, mon impression sur le SLG-in-a-Box d’ArcadeForge était mitigée, la faute à l’électronique de mon LCD. Dans le billet consacré à cette interface, je concluais pouvoir me fier à l’upsacle de mon téléviseur pour des sources de 480p et plus et projetais d’acquérir ce fameux SLG HD= YUV Edition pour adjoindre l’effet scanlines (balayage horizontal) à mes jeux SD.

Jeux SD et SLG HD ? Comprenez que l’intérêt de cette version du SLG 3000 est double. Il permet (1) de raccorder des sources YUV à des diffuseurs dépourvus d’entrées VGA mais surtout (2), d’ajouter des scanlines à des signaux de 480p, 720p et 1080i !

Pour mémoire; PS2, Xbox, Wii, Xbox 360 et PS3 ont toutes la possibilité d’être raccordées en YUV. Si votre TV upscale proprement (c’est le cas de ma Sony Bravia), l’ajout de scanlines permettra à moindre coût (35€) , d’avoir un rendu excellent pour des jeux « oldschool » sur écran plats.

Du coup, les portages de jeux SD sur consoles HD deviennent nettement plus jolis à regarder, à l’image de l’excellent Deathsmiles sur Xbox 360.

Ici, ma 360 est réglée sur une résolution de 720p connectée en YUV au SLG HD. L’image est à tomber. la précision est redoutable.

Testé avec succès sur toutes les machines citées plus haut, c’est bien avec la Xbox 360 que ce SLG HD rend le mieux. Si vous possédez les portages HD des titres CAVE, n’hésitez surtout pas, ces shmups sont transfigurés avec scanlines.

Toujours sur 360, les jeux Xbox de 1ère génération rendent également très bien, à l’image du sublime Panzer Dragoon Orta.

Faute de jeux Virtual Console sur Wii ou de portages 8/16/32/64 bits sur consoles récentes (je préfère les originaux), je n’ai pu le tester que sur des titres 128 bits et plus et croyez moi, le rendu PS2 ou de tous les jeux Gamecube et Wii testés m’a franchement convaincu, surtout au prix demandé ! Pour le détail, je vous invite a regarder (une fois de plus) les impressions de Faginrs500:

Néanmoins c’est en raccordant ce SLG HD à une première Xbox « modifiée » que j’ai réalisé tout le potentiel de l’accessoire.

La première Xbox dont l’architecture était (déjà …) très proche de celle d’un PC, pouvait être modifiée très facilement. A l’époque, j’avais équipé la mienne d’une puce Xecuter 3 pour faire tourner des images de mes jeux et surtout, utiliser XBMC (Xbox Media Center …) pour films et séries.

Toujours l’objet de développement, la 1ère Xbox est aujourd’hui capable de faire tourner une multitude d’émulateurs. Ces derniers optimisés et rassemblés sous une interface commune « CoinOps » permettent à la Xbox de se transformer en une fantastique arcade machine. Dans sa version FULL, CoinOps 5 comprend 3797 jeux !!!

Du coup, avoir une machine dédiée « arcade » dans son salon ne nécessite qu’une Xbox « moddée » avec un HDD de plus de 80 Go … et un stick compatible ;). Déjà pas mal, l’ajout d’une connectique YUV et de notre fameux SLG HD permet aux ROM et Isos stockés d’être affichés dans des conditions optimales. Tous ceux qui ont vu tourner Coin Ops 5 avec scanlines ont été bluffés.

Une fois de plus, je ne peux que vous recommander de jeter un oeil sur le site ArcadeForge.net. Son créateur est sympa, pro et disponible. Vous pouvez y aller les yeux fermés.

Techno – SLG-in-a-Box (Arcade Forge)

Voilà, j’ai mis du temps, mais je voulais pouvoir l’utiliser à 100% et le tester avec plusieurs machines, connectiques et écrans avant de revenir vous en parler sur le blog. Je pense aujourd’hui être le plus objectif possible concernant ce fameux SLG-in-a-Box, commandé sur ArcadeForge.net et reçu il y a quasi un mois maintenant.

Comme je vous l’expliquais précédemment, on peut lire de tout sur le net concernant le rendu du combo Sync Strike + Scaler GBS 8200 + SLG3000 et alors que je pense avoir lu un peu près tout ce que l’on pouvait en dire sur la toile, je me suis convaincu que ce système « tout en un » était ce qu’il me fallait pour profiter pleinement de TOUTES mes consoles sur ma TV LED; je me trompais …

Le SLG-in-a-Box est une solution bon marché (attention +/- 180€ tout de même …) constituée d’un assemblage de 3 PCB protégées par deux plaques de plexiglas de très belle qualité. Le montage est rudimentaire, mais très propre. cependant,  je conseille aux intéressés de ne pas maltraiter les entrées, ces dernières n’étant solidaires de la PCB que par leurs soudures.

Pour faire simple, le SLG-in-a-Box permet le raccordement de sources vidéos analogiques via une entrée SCART/péritel à laquelle est associé un Sync Strike ou séparateur de synchro , une entrée composante YPbPr (connectique YUV) et une entrée VGA (D-Sub 15), afin  d' »upscaler » le signal vidéo reçu à des résolutions de 640×480, 800×600, 1024×768 voire 1360×768 et les envoyer via une sortie VGA dédiée vers un écran LCD/moniteur pour en profiter décemment.

Ainsi, mon Supergun MVS connecté via sa prise péritel envoi au SLG-in-a-Box une résolution de 320×240 (Low-Res) que ce dernier traitera, via son convertisseur CGA/EGA/YUV vers VGA (ou scaler) GONBS 8220 v.4 afin d’envoyer le signal vidéo obtenu à mon moniteur à la résolution choisie; ici le 640×480 (Hi-Res), cette résolution  étant la plus adaptée avec l’utilisation du générateur de scanlines.

En effet, ce qui fait tout l’attrait de cette solution, c’est de permettre via le Sync Strike & le Scaler d’envoyer un signal vidéo d’une console retro (ou d’un Supergun)  à une résolution reconnue par un écran plat type LCD et surtout, de lui adjoindre ces fameuses scanlines, lignes de balayage horizontale caractéristiques de l’affichage de signaux progressifs sur un écran à tube cathodique, via l’utilisation d’un Scanlines Genearator ou « SLG » (LA spécialité d’ArcadeForge.net).

Comme l’illustre la photo de Marco (Metal Slug) ci-dessus, le signal 240p upscalé en 480p en sortie (partie gauche) est bien plus proche du rendu arcade original avec l’ajout de scanlines (partie droite).

Bien conçu, l’ensemble des commandes du scaler et du SLG sont accessibles sur le devant du boitier.

Là encore, il faudra néanmoins faire preuve de douceur dans la manipulation de ces commandes, les boutons étant eux aussi uniquement maintenus par leur soudures …

J’ai réalisé un nombre conséquent de tests sur différentes configurations et le système est pour le moins, efficace ! Le rendu de mon Gamecube connecté via sa prise SCART officielle est très bon.

Rogue Squadron avec des scanlines est vraiment beau, l’image semble étonnamment plus détaillée, plus précise.

A titre d’exemple, j’ai ici connecté:
1. Ma SuperGrafx via SCART (RGB SODIPENG) 240p vers 480p avec scanlines
2. Mon Supergun MVS 240p vers 480p avec scanlines
3. Ma Megadrive via SCART 224p vers 480p avec scanlines
4. Ma PS2 via  entrée composante YPbPr 480p vers 600p avec scanlines

Le problème, c’est que jusqu’ici, tous mes screenshot ont été réalisés sur mon moniteur VGA Cathodique, un Apple Display 21.5 » doté d’un magnifique tube Trinitron. Même si je dois avouer que sur ce diffuseur, le rendu est tout bonnement excellent, ce n’est pas l’écran auquel je destinais mon SLG-in-a-Box ! En effet si l’intérêt du boitier est de se passer d’un téléviseur à l’ancienne, c’est sur mon LCD que je compte bien m’en servir, et pas sur un un écran cathodique, lourd et encombrant.

Comme l’illustre la partie droite de l’image ci-dessus, une fois connectée à mon LCD LED Sony, l’image est (bien) moins jolie, elle fait apparaitre des bandes verticales sur toute la largeur de l’écran.

Une fois les scanlines ajoutées, ces bandes verticales crées une sorte de quadrillage sur l’image, laquelle devient très moche. Sur la photo ci-dessus, c’est un KOF qui tourne en 480p/60Hz sur une PS2 raccordée au SLG-in-a-Box via l’entrée composante composante YPbPr.

Vous me connaissez, j’ai écumé le net à la recherche d’une solution pour au final; changer d’alimentation, blinder l’alimentation et mon câble VGA avec de la ferrite, changer de câble VGA pour un TRES bon câble VGA, etc … Résultat des courses; un rendu plus fidèle encore et donc, des parasites encore plus visibles !

Je suis allé jusqu’à démonter ce beau SLG-in-a-Box pour savoir si ces lignes verticales étaient générées par le Sync Strike ou une une mauvaise connexion. J’ai finalement tester le scaler. Et bien disons qu’il est à la hauteur de sa réputation, le rendu perfectible du SLG-in-a-Box sur mon LCD vient bien de lui ou plutôt de son incompatibilité avec mon diffuseur.

J’ai à ce jour testé le SLG-in-a-Box sur 5 écrans dotés d’une entrée VGA, et ma conclusion est la suivante; si l’on met de côté le cathodique, qui lui réussi parfaitement, le problème apparait très marqué sur mon LCD Sony (je ne peux pas en l’état débrayer tous ses traitements électroniques, même avec le service mode), il est à peine perceptible sur mon LCD 21″ Viewsonic et invisible sur mes deux écrans plats Samsung (un 17″ et un 40″).

Ce SLG-in-a-Box je le voulais pour ne plus avoir à m’encombrer de ma TV CRT avec mes anciennes machines et ne plus profiter que de mon LCD. Râté ! Le système est bon, mais pas pour ma configuration. Au final, je me suis rendu compte que ce sont sur mon Astro City que mes 8/16/32 bits rendent le mieux et que si je veux brancher mes PS2, Gamecube/Wii, Xbox, Dreamcast, sans parler de la PS3 et de la 360, je peux me fier à l’upscale de mon LCD avec un signal de 480p et obtenir ces fameuses scanlines non plus grâce au SLG-in-a-Box mais au SLG HD= YUV Edition.

C’est officiel, mon SLG-in-a-Box est en vente, avis aux amateurs possesseurs de TV Samsung ;-). C’est Alandrel qui en profitera dorénavant …