Achat – VEGA 9000 DX (Supergun)

Le problème avec l’arcade, c’est qu’une fois que l’on y goute, on en veut toujours plus, la preuve avec cet achat qui m’aura couté pas loin du prix de ma borne, mais quand on aime …

J’ai touché l’arcade avec un Supergun très basic (Vogatek). Piqué, j’avais plus tard consolisé un Slot MVS pour finalement craquer pour une Astro City, je viens aujourd’hui d’acquérir ce qui pour beaucoup est la quintessence du Supergun, un VEGA 9000 DX.

Reçu dans un état neuf ou « mint », la bête est donc arrivée dans son emballage d’origine siglé ハッピー商会 (nom de la société ?) avec notice, connectique Jamma + Kick Harness pour CPS2 ainsi qu’un câble vidéo composite (beurk !).

J’ai évidemment commandé un câble RGB (compatible Supergun Sigma AV6000/ AV7000 et Raijin) lequel offre une image de bien meilleur qualité, vous savez à quel point j’attache de l’importance à celà. Notez à ce titre que le Supergun possède en parallèle, une sortie S-Vidéo permettant avec le RGB d’envoyer les signaux vidéos sur deux diffuseurs distincts.

Avec pas loin de 8 kg sur la balance et un panel « à l’échelle » (c’est celui d’une borne SEGA Aero City !), le VEGA 9000 DX en impose.

Niveau qualité de fabrication, on frôle ici la perfection. C’est brut mais très bien fini. Pas de  fioritures donc mais l’essentiel avec; connecteur Jamma, sorties vidéo/audio, sélecteur mono/stéréo, réglage des couleurs, de la luminosité et même de la tension (+/- 5v) avec les loupiotes qui vont bien ;).

A noter que l’alimentation intégrée permet le passage de 110v à 220v très utile pour s’affranchir d’un convertisseur. Si vous regardez bien la photo de l’intérieur, constatez à quel point il y a de la place. Perso, je me demande si y intégrer deux adaptateurs PS360+ pour y brancher mes consoles ainsi que kit scaler + SLG3000 pour m’en servir sur écran plat ne serais pas intéressant … On verra, pour le moment, il faut que je me refasse et puis celà reviendrait à dénaturer cette pièce dont l’état est exceptionnel.

Concernant la partie sticks et boutons, c’est toujours très sérieux, avec du full Seimitsu pour un layout 2L12B bi-color. Simple mais beau et surtout, diablement efficace !

Doté de deux joysticks LS-32 des boutons PS-14 équipés de microswitch de compét’ ref. Omron B2R (G1). J’ai les mêmes sur l’Astro, je suis fan de leur petit « click » caractéristique.

Particularité de ce type de Supergun, les boutons sont tous reliés à un « auto shot » (auto fire) dont la vitesse est ajustable via un potentiomètre, avec là encore de jolies lumières lorsque l’on appuie sur les boutons.

Une fois le Supergun raccordé, ça envoie ! Image tip top sur mon tube Trinitron (quoique la grille caractéristique des TV Sony ne permet pas de profiter d’une image vraiment typée arcade).

Sur mon Super Street Fighter II, les sensations sont identiques à celles de la borne. On est bien ici en présence d’un palliatif idéal pour celui qui ne peut avoir une borne à la maison … ou en recherche une deuxième sans avoir la place pour :).

Particularité de mon VEGA 9000 DX d’après le vendeur, et confirmé depuis, son panel (Vampire/Darkstalkers ?) est peu courant. C’est d’ailleurs le seul vu sur le net, lequel comporte de plus la mention VEGA-9000DX .

En effet; mis à part celui doté du CPO Vampire Savior (bas droite), la quasi totalité de ceux rencontrés sur la toile sont équipés d’overlay Street Fighter II. Et à ce titre, même si celui qui équipe mon Supergun est supposé rare, je lui préfère le CPO Super Street Fighter II, parfaitement raccord avec la couleur utilisée pour les boutons. Mon nouveau panel est attendu dans les prochains jours …

Après l’Astro City, je continue donc doucement de m’équiper au détriment de mes consoles, dont la collection s’est pas mal réduite. Je suis emballé par ce Supergun et je vous invite à vous tournez vers cette solution si, je le répète, vous voulez l’arcade sans les 70 kg qui vont avec XD.

Plus d’info:

- http://wiki.arcadeotaku.com/w/Vega_9000_DX
– VEGA9000DX User Manual

Bricolage – Consolisation Slot MV2F (SNK)

Possesseur d’un Slot MV1FZ depuis un peu plus de deux ans maintenant, j’avais dès sa récéption (et faute de borne au sein de laquelle le raccorder …) envisagé de le « consoliser »  en lui greffant mon Supergun Vogatek et une alimentation régulée type arcade.

Faute de temps et pas certains du résultat, j’avais abandonné et bricolé un support en bois, ready pour une partie de Metal Slug mais pas vraiment doté du glamour requis pour une exposition salon (et ce n’est pas mon épouse qui me contredira).

Bref, je sortais de moins en moins mes MVS …, jusqu’à ce que je tombe sur une annonce raisonnable pour un slot MV2F, réputé être le plus « consolisable » de tous les slots. Voilà qui tombait bien, je me (re)sentais l’âme aventureuse ces derniers temps.

Une fois n’est pas coutume, je vous propose un article en mode WIP, à la façon des posts  des géniaux bricolos peuplant les forums de Gamoover.net (elle est pour toi celle-là Yohan), à la différence que mon Slot est bien terminé (et en deux week-end !) et que je n’ai pas eu le besoin de poster pour demander des conseils, tout étant aisément trouvable sur la toile.

__________________________________________________________

Commençons donc par le début, le slot MVS. Comme expliqué, le Slot choisi est un MV2F dont la principale particularité est d’être doté de deux emplacements pour MVS. Pour les beotiens, le MVS, c’est le format « arcade » des jeux Neo Geo, les AES. Ce type de carte permettait aux exploitants de ne changer que la cartouche pour avoir de nouveau jeux sur leur borne.

Vraisemblablement, cette PCB n’a pas été épargnée par la poussière. Je l’ai récupéré dans un état qui indique clairement qu’elle n’a pas passé son temps dans un carton, mais bien au pied d’une borne.

Afin que la photo vous soit plus « parlante », je me suis amusé à frotter la carte. Il y a bien des circuits imprimés sous cette crasse …

Vous me connaissez, le nettoyage c’est ma passion (auto-dérision). Je me suis pas mal renseigné et malgré le fait que beaucoup conseillent de faire tremper une PCB sale dans un bain d’eau savonneuse, je n’y suis pas arrivé, trop peureux de flinguer la carte et trop impatient d’attendre qu’elle sèche ! Résultat, je me suis armé de mon pinceau … et de patience.

Une fois la carte préparée, je me suis équipé des éléments nécessaires à la consolisation. Une visite au Casto’ et une bonne commande chez Conrad plus tard, me voilà prêt à attaquer.

Première étape, le décapage de la coque. J’ai opté pour un poncage mécanique avec brosses métalliques. Le rendu est parfait. Cette méthode est particulièrement efficace … et rapide.

Deuxième étape, et de loin la plus longue si on veut être précis, la réalisation des trous. Huit trous de différents diamètres, pour les poussoirs de façade (crédits et test), les potentiomètres de réglage des couleurs, l’alimentation, la sortie vidéo et l’interrupteur.

Troisième étape, la peinture. J’ai opté non pas pour du brillant mais pour du métallisé en aérosol. J’ai passé trois couches au total. Le rendu est excellent (décidément …), pas une coulure et un très joli rendu à la lumière.

Pour la quatrième étape, je n’ai pas de photos. Bien trop tendu par le travail à réaliser, je me suis concentré sur les modifications à opérer et la propreté de mes soudures. Mon truc c’est pas le fer à souder et il m’a fallu pas mal m’entraîner avant de me lancer. Comme conseillé, j’ai opté pour une bobine d’étain au diamètre très fin, une tresse à dessouder et surtout un bon fer à souder. Je vous invite à consulter le détail des travaux effectués en consultant ce topic et surtout, ce tutorial que j’ai suivi à la lettre. Ma seule liberté, c’est la sortie au format DIN 8 comme sur la Neo Geo de salon, je possède en effet un câble RGB commandé chez Otaku’s Store que je comptais bien utiliser sur le Slot.

Autre particularité du Slot MV2F, c’est le seul à posséder un emplacement pour carte mémoire, identique à celui de la Neo Geo AES.

Là encore, à l’image de la version salon de la Neo Geo, le slot bénéficie d’une sortie audio réglable (deux en fait). J’ai câblé ma sortie DIN 8 pour faciliter le jeu sur une TV, tout en conservant la possibilité de raccorder le slot sur mon ampli de salon, en stéréo s’il vous plait !

Autre liberté de ma consolisation, j’ai fait découper une plaque de plexi aux exactes dimensions du slot, afin de rigidifier l’ensemble et de protéger la PCB en cas de manipulation. J’ai gardé les pieds d’origine, sorte de clin d’oeil à sa fonction première.

Pas forcément utile si l’on a recours aux bons jeux de résistances, j’ai tout de même opté pour trois potentiomètres de réglages des niveaux de sortie vidéo avec la possibilité d’ajuster le rouge, le vert (ici en blanc … la faute à une rupture de stock !) et le bleu.

En facade, deux boutons poussoirs pour Test et Crédits ont été câblés. Là encore dispensable pour qui a accès aux dipswitch, mais c’est tellement plus fun de rajouter du crédit que de jouer en free play (j’adore le petit son du crédit).

Bon ok, je suis fier de mon taff. J’ai galéré à faire mes trous à la lime semi-arrondie pour que ces derniers soit parfaits. Du coup, je vous en ai mis double dose …

Au final, ce slot à de la gueule. Avec ses deux Metal Slug, cette consolisation et un pousse au crime pour qui s’est juré de passer moins de temps devant son tube cathodique.

La photo du set au complet. Avec son adaptateur secteur 220V ridiculement petit, son stick et sa prise RGB, mon « AES » est définitivement jalouse !

Voilà, vous savez tout de mon nouveau slot et de ma consolisation qui, si elle n’a rien d’originale, à le mérite d’avoir été faite dans le respect qu’inspire le matériaux de base. Et puis à défaut de pouvoir monter une vraie borne dans mon antre, j’ai avec cette machine un palliatif tout a fait viable toléré par madame.

N’hésitez pas à me solliciter si vous souhaitez vous aussi vous lancer, si cela peut vous éviter certaines pertes de temps (il m’a fallu deux heures avant de comprendre que j’avais oublié de souder une résistance sur ma sortie synchro !).

Update du 29/05/14: Pour ceux qui me l’ont demandé, le détail de ma commande CONRAD:

commande CONRAD

Techno – Supergun Vogatek MVS v.1.0

Ah, il est enfin arrivé ce Supergun !

Ma première commande n’ayant (à ce jour), jamais été réceptionnée, Romeo (romeo@vogatek.com) créateur de ce supergun « lowcost » m’en a envoyé un second reçu ce samedi. J’ai du attendre une brocante faite hier pour trouver la prise au fomat ATX nécessaire à la connexion de mon alimentation 5v commandée chez Smallcab. Hier en fin d’après midi, j’ai eu la joie de voir le tout prendre vie, là sous mes yeux … He’s alive, aliiiiive !!!!!

Bon, je dois avouer m’être aidé des informations disponibles sur Shmups.system, Gamoover.net ou encore l’excellent Ultimate-arcade-station pour la connexion du pad Neo Geo.

Comme prévu, l’installation finale ressemble donc à ça:

Bon , c’est vrai que la planche en bois n’est pas très chic, mais bon, c’est une première version …

Une fois l’image connectée via péritel RVB sur mon téléviseur et l’audio raccordé sur mon ampli, hum … comment dire …, j’ai pris ma claque, celle que fébrilement j’attendais à recevoir. C’est magnifique, les couleurs sont bien éclatantes et parfaitement saturée, l’image est fluide et bien mieux définie que celle de ma Neo Geo CD, mais surtout, il n’y  a aucun ralentissement sur ce Metal Slug. Pour avoir tester le deuxième opus dans sa version CD, j’ai été déconcerté par les nombreux ralentissement de cette version. Ici c’est ultra fluide et ça pète de partout. De toute façon, le gameplay de Metal Slug est une merveille de facilité et le sentiment de puissance du Heavy Machine Gun est inimitable.

Allez, une fois n’est pas coutûme, je vous ai préparé une p’tite vidéo:

Pour les réticents, je ne peux que conseiller de vous y mettre, ce Supergun certes rudimentaire, m’aura au final couté 100 € (MVS + 2 jeux) + 35 € (alimentation) + 22 € (Vogatek) + 2 € (cable Sub-D 15) + 1 € (alimentation ATX), soit 160 € (sans stick).

Commandes – Supergun Vogatek MK III (et autres …)

Bonjour à tous,

Quelques nouvelles en cette fin de semaine plutôt riche en (retro)acquistions.

Mes p’tites ventes ont bien marché et m’ont notamment permis d’échanger mes jeux Mega CD et Sega CD (Third World War, Power Monger, Monkey Island et Jaguar XJ 220) contre de petits trésors dégottés dans les ventes de l’ami Pitifuret.

Au programme donc; du Super Mario 3 (NES), du Chrono Trigger (Super Famicom) et même du Stunt Race FX (Super Nintendo), un jeu de caisses utilisant le même chipset que Starwing que je cherchais depuis un moment !

Cette semaine, j’ai également reçu un exemplaire du génial Guardian Heroes de Treasure (Saturn), échangé à Yop contre un Super Double Dragon (Super Nintendo) et un Doraemon (PC Engine).

Mais cette semaine, ce que j’attends le plus (demain si tu vas bien), c’est la récéption du Slot MVS commandé récemment et accompagné de Fatal Fury 2 et Metal Slug (Yes !!!!!).  Bien que j’envisage de (faire) consoliser mon slot, je n’ai pas résisté à la tentation du Supergun de Vogatek, commandé une vingtaine d’euros sur la bay (il en reste au cas où …).

Comme expliqué dans le très bon dossier du site gamoover.net, le Supergun en question va me permettre de tester et jouer aux MVS attendus en connectant une alimentation de PC et en cablant un port D-Sub pour y raccorder mon stick Neo Geo.

Au final, l’installation devrait ressembler à celle-ci:

Source: shmups.system11.org

Ah la la, si je m’étais procuré ces merveilles il y a une vingtaine d’années …

Commandes – Slot Neo Geo MVS MV-1FZ

Ah ah … , les affaires reprennent ! Et cette fois-ci c’est du sérieux,

Un peu à court de liquidité, j’ai raté la vente d’une Neo Geo AES il y a quelques semaines (150 euros avec un jeu). Du coup, j’ai beaucoup consulté certains forum spécialisés, Neo Geo et arcade en général, pour arriver à la conclusion que l’offre MVS, via la consolisation d’un slot ou le recours à un supergun était certainement la meilleure solution pour jouer à la Neo Geo chez soi, à moindre coût et sans temps de chargement ;-).

Trouvé sur leboncoin.fr, un (sympathique) vendeur proposait un slot MV-1FZ à 60 euros et il me l’a laissé à 100 euros FDPI avec deux cartouches, Metal Slug et Fatal Fury 2.

Retroblog - Slot MVS #1

Du coup, il y a de fortes chances que l’on parle « consolisation » ces prochaines semaines sur Retroblog, qui, vous l’aurez compris, se concentre fortement sur la Neo Geo ces temps-ci.

Pour ceux que ça intéresse, mon vendeur a encore quelques slot de dispo, des cartes PCB et STV ainsi que des cartouches MVS. A bon entendeur …